Blas : « Même les joueurs qui ne jouaient pas beaucoup nous poussaient dans le vestiaire »

Ludovic-blas-fc-nantes
Ludovic BLAS du FC Nantes (Photo Franco Arland/Icon Sport)

En conférence de presse d’après match, Ludovic Blas et Antoine Kombouaré sont revenus sur l’extraordinaire cohésion de groupe des Canaris.

« Si on a été performant comme ça, c’est aussi avec leur soutien » – Ludovic Blas

Pour l’attaquant aux 10 buts en Ligue 1 cette saison, la notion d’équipe passe loin devant l’aspect personnel. C’est ce groupe soudé qui a permis de réaliser une saison exceptionnelle.

« Déjà, collectivement, je ne m’étais pas trompé sur ce groupe-là, j’ai toujours appuyé et dit qu’on avait un groupe exceptionnel. Ça ne s’est pas vu l’an dernier mais, cette saison, on l’a démontré à plusieurs reprises (…) Est-ce le meilleur groupe que j’ai connu ? Oui, je pense. Avec les qualités mais surtout avec la mentalité. »

Quasiment titulaire à chaque rencontre cette saison (sauf absences), Ludovic Blas reconnait le travail des joueurs de l’ombre.

« Même les joueurs qui ne jouaient pas beaucoup nous poussaient dans le vestiaire pour aller chercher des résultats alors que, généralement, tu n’es pas content quand tu ne joues pas. Tu n’es pas content, tu fais la tête, or, là, ils ont mis leurs états d’âme de côté et, franchement, c’est remarquable. Parce que le plus important pour un joueur, c’est de jouer. Il y en a qui n’ont pas joué énormément, ils nous ont toujours soutenus. J’avoue qu’on n’a pas laissé beaucoup de place devant avec les gars pour jouer tous les matches, donc, sincèrement, ils ont été exemplaires. Si on a été performant comme ça, c’est aussi avec leur soutien. Ça démontre un groupe solidaire, c’est très rare de voir ça. »

De son côté, Antoine Kombouaré a tenu à féliciter les autres hommes de l’ombre : le reste du staff. L’alchimie était à la fois présente entre les joueurs mais également avec les membres du staff.

« Notre réussite, celle du staff parce que je suis là en face de vous mais tous les membres de mon staff travaillent comme des malades, ils sont très présents. Je donne les orientations et eux font le boulot. La symbiose qu’il y a entre les joueurs et nous favorise la confiance des joueurs. Ils ont les qualités mais on les a fait émerger. On leur a permis d’exprimer la plénitude de leur talent. J’ai aimé parce qu’ils ont compris qu’il fallait travailler fort et être très discipliné pour valoriser leur talent. Tu mets de la discipline dans un tel groupe et après tu les laisses s’exprimer sur le terrain. »

Morgan Lavergne. 

Articles similaires