Christophe Pignol : « Nos réflexions peuvent servir à un futur acheteur du FC Nantes »

Christophe-pignol-fc-nantes
Serge Le Dizet, Christophe Pignol, Stephane Moreau, Eddy Capron, Eric Decroix et Laurent Guyot du FC Nantes en 1994 (Photo Alain Gadoffre / Onze / Icon Sport)

En interview pour Le Quotidien du Sport, Christophe Pignol est revenu sur son implication au sein du Collectif Nantais.

L’ancien joueur passé par le FC Nantes de 1993 à 1997 explique le point d’origine de son arrivée au sein du projet du Collectif Nantais.

« Micka (Landreau), que j’apprécie beaucoup, m’a parlé du projet dès le départ, et m’a demandé si ça m’intéressait de participer à un groupe de réflexion sur le club. J’ai immédiatement été enthousiaste (…) Il est constitué d’anciens joueurs, de formateurs, d’entrepreneurs… On parle de l’évolution du club. De ce que nous aimerions en faire… On écrit beaucoup… »

« On a vu, par exemple, ce qui s’est passé à Bordeaux. Gérard Lopez est arrivé pour racheter le club, puis il a fait n’importe quoi. »

La campagne de crowfunding « Fédérons autour du Collectif Nantais » s’est clôturée le 24 mai et elle a atteint en onze semaines, 1728 souscripteurs et 259 000 euros. De son côté, le 8 mars dernier, Mickaël Landreau expliquait que si Waldemar Kita vendait « le club 20-25 millions d’euros demain », le Collectif Nantais serait « prêt ». Christophe Pignol, lui, s’est montré indécis quand le journaliste Stéphane Désenclos lui a demandé si le Collectif Nantais pouvait un jour devenir propriétaire du FC Nantes.

« (Sourire) ça, je n’en sais rien ! On sait très bien qu’il faut beaucoup d’argent aujourd’hui pour racheter un club comme le FC Nantes, mais nos réflexions peuvent aussi servir à un futur acheteur (…) Un acheteur peut arriver et nous mettre de côté, mais il peut aussi s’appuyer sur notre travail et nos propositions pour les appliquer. On a vu, par exemple, ce qui s’est passé à Bordeaux. Gérard Lopez est arrivé pour racheter le club, puis il a fait n’importe quoi. »

« Je ne pense pas que les supporters de Nantes se voient gagner la Ligue des Champions non plus… »

Christophe Pignol précise que les sujets de réflexion du Collectifs Nantais sont vastes et que leurs recherches pourraient réellement être utiles pour un futur acheteur.

« La formation, l’enfant, le rôle social du club, etc… des valeurs que le club a longtemps véhiculé et qui ont été un peu bafouées ces dernières années.  Le spectacle aussi, le jeu… Si le club vient de faire une très belle saison, cela faisait longtemps qu’on n’avait plus vu de spectacle au stade (…) Attention, on a bien conscience que seuls les résultats pourront valider un tel projet. Mais je ne pense pas que les supporters de Nantes se voient gagner la Ligue des Champions non plus… »

Morgan Lavergne.

Articles similaires