Des dirigeants israéliens à l’origine de l’offre de 80 millions pour le FC Nantes ?

Waldemar-kita
Waldemar KITA du FC Nantes (Photo Johnny Fidelin/Icon Sport)

Selon Presse Océan, un fonds d’investissement basé au Luxembourg, aux dirigeants israéliens, aurait fait une offre à Waldemar Kita.

Le journal local nous l’apprend aujourd’hui : une offre ferme aurait bien été faite au président Kita récemment. Cette information confirme la surprenante rumeur lancée par la chaîne l’Équipe il y a quelques jours selon laquelle une offre d’environ 80 millions d’euros aurait été faite au propriétaire des Canaris.

Une décision déjà prise ?

Selon le journal local et un de ses informateurs connaisseur du club, la décision de vendre le club se serait déjà jouée sur un coup de poker. Tribune Nantaise reprend la citation utilisée par le journal :

« Si Nantes gagne le Coupe, Waldemar Kita garde le club pour jouer au mois une fois l’Europe. Si les Canaris perdent, il est vraiment tenté de vendre »

Les Nantais ayant gagné la rencontre, le président nantais devrait en toute logique rester encore au moins une saison de plus. Néanmoins, Presse Océan émet une retenue après avoir pris contact avec l’intermédiaire entre le fond d’investissement et Waldemar Kita. Affaire à suivre.

Morgan Lavergne.

Articles similaires