Diego Carlos : le canari au sommet de l’Europe

Diego-carlos-le-canari-au-sommet-de-leurope
Diego Carlos célébrant son but face à Montpellier (Arnaud Duret)

Hier s’est déroulé la finale de la Ligue Europa, où Diego Carlos et ses coéquipiers ont brillé face à l’Inter Milan d’Antonio Conte. Retour sur l’ex-canari au sommet de l’Europe.

Arrivée du Portugal

Avant d’arriver au FCN, Diego Carlos évoluait au GD Estoril-Praia, un petit club portugais jouant alors en première division. Durant son passage, il marque le club par sa combativité, son leadership et sa qualité défensive qui lui vaudront d’arracher avec son club une 8ème place, à 2 points de l’Europe. Il est acheté 1,3M d’euro (Source transfertmarkt) par le FCN dès le premier jour du mercato estival 2016.

Les débuts hésitants

Diego Carlos débarque donc sur les quais de la Loire en 2016 et il ne fait pas l’unanimité dès le départ, notamment dû au mauvais début de saison de René Girard et ses hommes. Mais la balance s’inverse rapidement après l’arrivée d’un nouvel entraîneur, Sergio Conceiçao, qui lui donnera de la confiance et du temps de jeu. C’est avec un Emiliano Sala étincelant (12 buts), un Léo Dubois assuré (7 passes décisives) et un Diego Carlos confiant, que les canaris arrachent une 7ème place inespérée malgré un début de saison très compliqué.

A lire aussi : Sébastien Corchia : le nouveau latéral fait du bien au FCN
diego-carlos-fcnantes-2016
Diego Carlos célébrant avec Léo Dubois et Felipe Pardo (Arnaud Duret)

La montée en puissance

La saison 2017-2018 commence par l’arrivée du technicien italien, Claudio Ranieri. Basant le style de jeu de l’équipe principalement sur la défense, le nouvel entraîneur permet à Diego Carlos de s’imposer comme un cadre de l’effectif et comme un défenseur réputé dans tout le championnat. Au milieu de la saison, lors de la rencontre Nantes-PSG, il bouscule accidentellement l’arbitre, Tony Chapron, qui essaye de le tacler en retour et lui adresse un carton rouge. Un épisode qui a bien amusé la twitosphère :

Malgré cet incident, les canaris effectuent une bonne saison en finissant 9ème, mais tout rêve européen s’évapore. L’équipe finira 3ème meilleure défense du championnat grâce à un Diego Carlos enchaînant les bonnes performances et un Léo Dubois au sommet.

A lire aussi : Académie : 2 matchs reprogrammés

La saison suivante débute par l’arrivée de Miguel Cardoso, qui ne sera sur le banc que pour quelques mois. Durant son passage, l’équipe n’est pas en grande forme et des questions se posent sur l’international brésilien. Mais lorsque le technicien portugais est démis de ses fonctions et que Vahid Halilhodzic arrive sur les bancs nantais, ces doutes sont écartés rapidement. Diego Carlos réalise une très bonne saison qui lui vaudra d’être dans le onze type de la saison pour de nombreux spécialistes et même considéré comme l’un des meilleurs défenseurs de Ligue 1.

Départ en Andalousie et confirmations

Ces bonnes performances avec le FCN lui ont permis d’être remarqué par les plus grands clubs d’Europe. Il quitte donc les quais nantais pour le Séville FC à l’été dernier pour un montant de 15M d’euro (Source transfermarkt.fr). Durant la courte saison 2019-2020 de 7 mois, il réalise de superbes performances, notamment contre le FC Barcelone ou en poule d’Europa League, qui lui vaudra une place de titulaire indiscutable dans l’effectif andalou.

A lire aussi : FCN-PSG: Sans Pallois, la défense nantaise peut-t-elle tenir le choc face au PSG ?

Séville réalise une belle saison en finissant 4ème au classement à égalité avec l’Atlético de Madrid (3ème) et en gagnant l’Europa League contre l’Inter en finale hier, grâce à une retournée acrobatique de Diego Carlos qui sauve les siens et permet à Séville de remporter sa sixième finale de Coupe d’Europe.

Nous avons hâte de voir cet ancien canari évoluer en Champions League la saison prochaine et, pourquoi pas, être appelé en sélection brésilienne pour la première fois.

Thomas P.

Articles similaires