FC Nantes – Dijon FCO : “on prend toujours ce but de m*rde”

FCNantes-DijonFCO
Quand Pallois va mal, le FCN va mal (Pictures LC)

Le FC Nantes a assuré les points ce dimanche à domicile face au 20 ème de Ligue 1, Dijon. Les deux clubs se sont accrochés, 1-1.

Une bonne première mi-temps

Peut-être secoués par la manifestation anti-Kita avant la rencontre, les Nantais ont bien débuté la rencontre, en prenant la décision de laisser le ballon aux Dijonnais afin de leur faire mal en contre-attaque. Leur plan a bien fonctionné. Malgré de nombreuses bévues techniques, les Jaune et Vert ont réussi à se projeter rapidement vers l’avant en faisant mal aux Dijonnais à chaque offensive, ou presque.

C’est à la 21e minute que le match se débloque. Sur une superbe passe de Mehdi Abeid vers Renaud Emond, auteur d’un très bon appel en profondeur, à la limite du hors-jeu. L’attaquant Belge obtient un pénalty logique sur un tacle non-maîtrisé de Jonathan Panzo. La VAR a tout de même vérifié la validité du pénalty mais n’avait rien à redire. C’est à la 24e minute que Moses Simon, qui s’était directement emparé du ballon, ouvre le score en faveur des Nantais.

Ils auraient pu faire le break à la 30 ème minute, sur un pénalty qui aurait du être sifflé en faveur du FC Nantes sur une main de Panzo. Cependant, la VAR n’a pas accordé ce pénalty. Les Canaris ont ensuite résisté face aux multiples tentatives dijonnaises. Fabio a notamment sauvé son équipe en dégageant une frappe de Sammaritano sur sa ligne. Le FCN rentre donc au vestiaire avec ce léger avantage d’un but.

“On prend toujours ce but de merde” (Nicolas Pallois)

Gâchée dès le retour des vestiaires

Le FC Nantes a beaucoup plus subi en seconde période et encaisse un but logique dès la 54 ème minute de jeu par l’intermédiaire de Moussa Konaté. Les Canaris vont ensuite perdre la bataille importante du milieu de terrain, notamment à cause d’Andrei Girotto, rarement bien placé au milieu. Malgré de nombreux duels perdus, les Nantais ont réussi à tenir le score.

Le FC Nantes s’est tout de même crée de très belles occasions par la suite, mais sans marquer ce but si important. Ils pourront regretter les trois points mais au vu de la prestation dijonnaise, ce match nul n’est pas étonnant.

Malgré cela, les Canaris avancent encore au ralenti. Il resteront près de la zone rouge à la fin du week-end. Une victoire est désormais obligatoire pour les Nantais face au Stade de Reims.

Pierre R.

Articles similaires