FC Nantes : enfin du positif pour la formation nantaise ?

Pourquoi-le-FC-Nantes-ne-laisse-pas-sa-chance-à-la-jeune-génération
Les dirigeants des Canaris peu inspirés par les jeunes du centre de formation ? (Nathalie Bourreau)

Aujourd’hui, Quentin Merlin a intégré l’entraînement professionnel. Le FC Nantes a su porter de nombreux joueurs au haut niveau, mais seulement voilà, c’est de moins en moins le cas. Explications.

La politique actuelle du FC Nantes en matière de jeunes joueurs ne semble guère inspirante. Depuis des années, les Canaris forment de nombreux joueurs au centre de formation de la Jonelière; mais rares sont leurs apparitions en championnat aux cotés des professionnels.

Pourtant, certains ont eu la chance et le talent pour s’imposer dans l’effectif professionnel, ou dans des clubs plus prestigieux, comme Jordan Veretout à l’AS Roma, Valentin Rongier à l’OM, Randal Kolo Muani ou encore Imran Louza chez les Canaris. Malheureusement, la majorité des joueurs formés au club n’empruntent pas cette voie.

La jeune génération trop peu promue au haut niveau

Malgré les différents entraineurs que le FC Nantes a connu, beaucoup de jeunes joueurs n’entreront pas sur la pelouse de la Beaujoire. Batista Mendy, Thomas Basila, Wesley Moustache et Abdoulaye Dabo n’ont été que très rarement sollicités par le club. Pourtant, au fil des années, l’inquiétude grandit quant à la santé du club, et le FC Nantes ne cesse, de saisons en saisons, de dégringoler au classement.

La solution pourrait provenir des jeunes, mais ces derniers ne sont que très peu sollicités par l’entraîneur de l’équipe première. Le 13 décembre dernier, face à Dijon, aucun joueur formé au club n’était présent dans le XI de départ. Un chiffre qui reflète le manque de sollicitation de la part du club.

Le FC Nantes trop conservateur ?

En 2016, la Juventus de Turin propose sept millions d’euros au FC Nantes pour le transfert d’Abdoulaye Dabo. Le club refuse l’offre et aujourd’hui, Abdoulaye Dabo évolue avec l’équipe de jeunes des Bianconeri. Un prêt avec option d’achat (un virgule cinq million d’euros) a été proposé au club italien. Une somme bien inférieure à celle mise sur la table par la Juventus, en 2016.

Un journaliste de Ouest France, dans l’émission Sans Contrôle, cite :

« À partir du moment où le club refuse une offre de 7 millions d’euros pour Abdoulaye Dabo, le club décide d’en faire l’étendard de sa formation, puisqu’il devient le plus jeune joueur professionnel à jouer avec le FC Nantes. »

Quentin Merlin s’est entraîné avec l’équipe première aujourd’hui

Malgré cela, Quentin Merlin, milieu offensif de la génération 2002, a intégré l’entraînement professionnel, nous a appris le club. Sélectionné à plusieurs reprises en équipe de France U16, U17 et U18, il constitue l’un des plus gros espoirs de la Jonelière.

Donatien G.

Articles similaires