FC Nantes : faut-il croire à la possibilité d’une Ligue 1 à 18 ?

Vincent-Labrune-retour-Ligue1-18-clubs
Plus que 34 matchs par saison en Ligue 1 ? (Le JDD)

Face à l’ampleur de la crise sanitaire, l’hypothèse d’une Ligue 1 à 18 clubs fait son retour. C’est Vincent Labrune, le patron de Ligue de Football Professionnelle (LFP) qui réouvre le débat.

Enfin le bon moment ? Cette hypothèse n’est pas toute jeune. Cela fait des années que l’on entend parler d’un passage à 18 clubs pour le championnat français. Dans d’une interview accordée au Journal du Dimanche, l’homme d’affaires a laissé entendre que la LFP réfléchissait à cette mise à jour du championnat suite à la crise du coronavirus. Il a notamment déclaré que “Ce que nous traversons est l’occasion de repenser notre modèle” ou encore “Nous devons redessiner le format de nos compétitions. C’est obligatoire, sinon nous mourrons d’ennui en matière de spectacle et d’épuisement en matière d’investissements“.

 “Cela fait un moment que je suis convaincu que l’élite, plus elle est resserrée, mieux c’est” (Didier Deschamps)

Quelles conséquences pour le championnat ?

Selon Vincent Labrune, la Ligue 1 ne serait pas moins accessible : “Il n’est pas question de ligue fermée. Il s’agit simplement d’ouvrir un débat sur le nombre de clubs participant à la L1 et la L2” avant d’ajouter que ce changement remonterait le niveau de la Ligue 1 : “De manière générale, en Europe, il y a trop de compétitions, trop de clubs, trop de joueurs. Ça tire le niveau moyen vers le bas“.

A lire aussi : OM - FC Nantes. Gourcuff : « Il n’y a pas eu de match ».

Un impact économique

Avec deux clubs de moins dans le championnat, la LFP économiserait théoriquement environ 25M d’euros (chiffres Canal +). Ces 25M d’euros seraient ensuite répartis équitablement entre tous les dix-huit clubs restant soit environ 1,40M d’euros par club. Pas énorme pour un changement si conséquent… Si cette réforme voyait le jour, il n’y aurait plus que 34 matchs par club chaque saison en Ligue 1. Cela signifie une baisse évidente du prix des droits TV. Le budget de la LFP serait donc inévitablement diminué. Ensuite, les clubs toucheraient moins de recettes lors de leur matchs joués à domicile (dix-sept en une saison). Afin d’éviter une crise économique pour le football français, il faudra éviter la baisse du prix des droits TV.

A lire aussi : OM - FC Nantes : les notes catastrophiques de la presse

Pour ou contre ?

Certains présidents de clubs comme Jean-Pierre Rivière (OGC Nice) se disent déjà favorable à cette réforme. Ce dernier a notamment expliqué que “C’est le moment ou jamais d’engager rapidement entre nous une réflexion pour réformer en profondeur. Si nous commençons tous à donner notre avis de notre côté, ce sera la cacophonie habituelle. Il faut innover pour sauver notre football, le rendre plus attractif, plus dynamique“. Didier Deschamps, le sélectionneur de l’Equipe de France est également pour cette Ligue 1 à 18 clubs : “Cela fait un moment que je suis convaincu que l’élite, plus elle est resserrée, mieux c’est“.

“ce n’est pas le bon moment” (Noël Le Graët)

D’autres entraineurs et présidents se montrent plutôt contres comme Olivier Dall’Oglio. Le coach Brestois a déclaré suite à sa victoire surprise face au Losc (3-2) que l’on a “un championnat qui est aujourd’hui assez équilibré“, et que l’on a “besoin de voir des matches opposant des petits à des gros, et il peut y avoir des surprises, ça fait partie de notre championnat.” Noël Le Graët explique lui que ce “n’est pas le bon moment” et que ce serait le “bazar avec les chaînes de télévision” qui diffuseraient moins de rencontres. Lorsque l’on sait que les contrats courent jusqu’en 2024, on peut dire que cette réforme n’est pas pour aujourd’hui.

A lire aussi : OM - FC Nantes (3-1) : le résumé vidéo

Ce n’est pas la priorité pour la LFP

Si cette hypothèse s’étudie de plus en plus à la Ligue, ce n’est pas la priorité du moment. En effet, la LFP doit encore régler le problème du règlement des droits TV avec Médiapro.

Si cette réforme voit le jour, ce ne sera pas la première fois. La Ligue 1 (D1 à l’époque) avait déjà tenté l’expérience entre 1997 et 2002. La Bundesliga (championnat Allemand) se joue déjà à 18 clubs.

Pierre R. 

Articles similaires