FC Nantes : Les tweets les plus drôles sur l’arrivée de Raymond Domenech

Depuis 13 h aujourd’hui, de nombreuses sources annoncent l’arrivée de Raymond Domenech sur le banc du FC Nantes. Cela a donc inspiré les internautes, pas toujours très optimistes.

1. Les déclarations de Raymond Domenech à propos du FCN

Le tacticien français a, en 2017, vanné le FC Nantes, qui avait pour projet de “garer le bus” devant le but nantais face au Paris Saint-Germain. Résultat, les Canaris s’étaient inclinés 4 – 1. Le Community Manager du club s’était alors empressé de lui répondre, et de la meilleure des manières (en 2010, lors de la Coupe du Monde en Afrique du Sud, les joueurs de l’Equipe de France, alors sous la direction de Raymond Domenech, avaient refusés de faire face aux journalistes et sont alors restés dans le bus. L’histoire avait à l’époque fait le tour du monde).

2. À combien la côte de la relégation ?

La venue de Raymond Domenech ne rassure par les supporters, au contraire. Pour beaucoup, l’arrivée de l’ex-sélectionneur des Bleus signifie une relégation quasi-inévitable, verdict à la fin de la saison.

3. Des installations au goût du coach ?

Une fois n’est pas coutume, les internautes jouent particulièrement sur le fiasco de Knysna. C’est ici le cas, avec un bus qui, on l’espère, sera au goût du coach.

4. Le FCN en soins intensifs

Pour beaucoup, le FC Nantes a rarement été dans une aussi mauvaise posture que ces derniers temps. L’arrivée de Raymond Domenech constitue pour la majorité une mauvaise nouvelle, mais signifie également, pour les plus pessimistes, le naufrage du club.

5. Raymond Domenech ou Antoine Kombouaré ?

Ce matin encore, le doute était encore présent quant au successeur de Christian Gourcuff et de Patrick Collot. Outre le nom de Raymond Domenech, celui d’Antoine Kombouaré a également été évoqué.

En bref, Raymond Domenech n’a pas l’air d’apporter joie et bonheur aux supporters du FC Nantes. La majorité se montre sceptique (voire très sceptique), notamment à cause du fait que le Français n’a eu à sa charge aucun club depuis 1993, soit plus de vingt-sept ans. De plus, la grève de Knysna, qui constitue l’un voire le pire souvenir de l’Equipe de France, ne fait que ternir son image. Maintenant, il va falloir attendre de voir si les résultats sont au rendez-vous à l’issue de la saison, et si “l’opération maintient” est une réussite.

Nicolas G.

Articles similaires