FC Nantes – Nîmes : l’avant match

Nantes-Nîmes-l-avant-match
Les canaris retrouvent la Beaujoire plus de 6 mois après l’avoir quitté (@pictures_lc).

Après un match nul décevant lors de la première journée contre Bordeaux, le FC Nantes espère faire mieux à domicile contre Nîmes, ce dimanche.

Une longue attente

Sept mois d’interruption. L’attente devenait insoutenable, mais c’est bien ce dimanche que le stade de la Beaujoire pourra de nouveau vibrer pour un match de Ligue 1.
En effet, les Canaris reçoivent les Crocos de Nîmes pour le compte de la deuxième journée, dans un match qui s’annonce pour le moins indécis. Car après une longue préparation, tronquée de part et d’autre ( 7 cas de covid-19 à Nantes, 4 à Nîmes), le premier match de championnat de ces deux équipes a vu deux résultats différents. Lorsque les Nantais, en déplacement à Bordeaux, n’ont réussi à arracher que le match nul (0-0) contre une équipe réduite à dix au bout de 20 minutes de jeu, les Nîmois l’ont remporté par 4 buts contre le Stade Brestois (4-0) ! Une large victoire qui place les sudistes à une anecdotique première place au classement.

A lire aussi : Sébastien Corchia : le nouveau latéral fait du bien au FCN

Un match indécis

Christian Gourcuff l’a reconnu, son équipe était appliquée sur le plan de l’organisation et sur la circulation du ballon. Mais ce qui a véritablement manqué aux Jaunes et Verts était la vitesse et la percussion, alors que les Bordelais eux se regroupaient en une défense compacte et, sauf sur certaines fulgurances de Moses Simon, se révélait impénétrable.
Alors que des rumeurs rapprochent du FC Nantes un jeune attaquant brésilien de 20 ans nommé Lincoln, le buteur nantais Kalifa Coulibaly a encore une fois été muet, lorsque Kader Bamba à droite et Samuel Moutoussamy en électron libre n’ont pas apporté autant que leurs standards habituels. Mais les supporters nantais ont pu se réconforter avec le match solide de Nicolas Pallois, Imrân Louza et donc Moses Simon. Ils ont aussi observé les débuts prometteurs de l’espagnol Pedro Chirivella.
Les Nîmois entraînés par leur latéral gauche Birger Meling ( 1 but, 1 passe décisive face à Brest), voudront donc continuer sur leur lancée à Nantes afin de confirmer un bon début de championnat. Christian Gourcuff aura le rôle de de préparer les Nantais face à une défense solide qui presse beaucoup, mais aussi à se parer face aux contre-attaques efficaces des latéraux Nîmois.

A lire aussi : Classement des clubs de Ligue 1 sur les réseaux sociaux
Christian-Gourcuff-l-homme-de-la-situation-au-fc-nantes-?
Christian Gourcuff, l’Homme de la situation au FC Nantes ?(@pictures_lc)

Un stade vide

Certes les Nantais vont retrouver leur stade, mais ce sera un stade sans grande animation. En effet, le groupe principal de supporters, la Brigade Loire, a décidé de boycotter les matchs jusqu’à ce que les conditions d’accueil reviennent à la normale. 5000 places étant disponibles, le club a d’abord réservé ces dernières aux abonnés avant d’ouvrir la billetterie au grand public.

Les infos du match

  • Coup d’envoi à 15 heures, dimanche 30 août.
  • Retransmis sur Téléfoot 3.
  • Arbitre: Hakim Ben el Hadj.

Le groupe nantais: Lafont, Petric – Appiah, Castelletto, Fabio, Girotto, Pallois – Abeid, Bamba, Blas, Chirivella, Coco, Louza, Mendy, Moutoussamy, Pereira de Sa – Coulibaly, Edmond, Kolo Muani, Moses Simon.

Le groupe nîmois: Reynet, Dias – Meling, Martinez, Landre, Miguel, Alakouch, Paquiez, Ripart – Sarr, Duljevic, Cubas, Ahlinvi, Deaux, Fomba – Philippoteaux, Ferhat, Koné, Benrahou, Denkey.

A lire aussi : FCN-PSG: Sans Pallois, la défense nantaise peut-t-elle tenir le choc face au PSG ?

Louis C.

Articles similaires