FC Nantes – Olympiakos (2-1) : après un très bon match, les Canaris l’emportent à la dernière minute

mohamed-fc-nantes
Mostafa MOHAMED du FC Nantes (Photo Baptiste Fernandez/Icon Sport)

Auteurs d’un très bon match, les Canaris ont récupéré trois bons points face aux Grecs. Point sur la rencontre.

Les Canaris rentrent bien dans leur match et se montrent dangereux dès les premières minutes de la rencontre. 2′, Appiah est lancé par Chirivella. Le latéral droit réalise un crochet devant Reabciuk puis tente une frappe un peu trop faible pour inquiéter le gardien. Vaclik le capte parfaitement.

Juste avant le premier quart d’heure, les Canaris inquiètent à nouveau les Grecs d’abord avec un bon centre de Guessand qui manque de peu de trouver Mohamed dans la surface. La nouvelle recrue venue de Nice enchaine une minute plus tard en réalisant un petit pont sur Cissé. Il accélère vers la surface et finit par obtenir un corner. Merlin récupère et distribue pour Blas qui se replace dans l’axe pour frapper mais sa frappe s’enlève en Tribune Loire.

À la 23′, les Canaris ont la possession à 57%. Quatre minutes plus tard, après un corner, Blas récupère le ballon en dehors de la surface. Il tente une reprise de volée mais manque totalement sa frappe. 32′, OUVERTURE DU SCORE DU FC NANTES ! Bien servi sur le côté gauche par Ludovic Blas, Mostafa Mohamed ne laisse aucune chance à Vaclik et devient le 1er buteur nantais sur la scène européenne depuis Gilles Yapi-Yapo (2004).


39′, les Grecs se montrent dangereux pour la première fois par Pipa. Bien lancé par Biel, le joueur tente une frappe mais ne cadre pas.

MI-TEMPS : FC NANTES 1 – 0 OLYMPIAKOS

50′, l’Olympiakos rentre bien dans sa seconde mi-temps à l’image de la bonne construction entre Kunde, Biel et Hwang. La frappe de l’ancien bordelais est, heureusement pour les Nantais, coupée par Girotto. Les efforts des Grecs sont récompensés sur un mauvais coup du sort pour les Canaris. Lafont rate sa sortie sur corner, le ballon rebondit sur Moutoussamy et rentre contre son camps. Égalisation pour les Grecs : 1-1.

Quatre minutes plus tard, les Canaris tentent de réagir avec Blas. Bien servi par le malheureux Moutoussamy, Blas croise trop sa frappe et ne trouve pas le cadre. 57′, après une faute sur Ganago aux abords de la surface, les Canaris obtiennent un bon coup franc. Merlin le frappe et remet directement en retrait pour Blas qui frappe encore au dessus du but grec.

63′, Blas récupère un ballon perdu dans la surface et se fait bousculer. Guessand le récupère et se fait bouger à son tour. Les deux réclament un penalty mais l’arbitre n’est pas de ce point de vue. 69′, Moutoussamy et Ganago sortent et sont remplacés par Sissoko et Simon.

72′, le nouvel entrant, Sissoko, écope d’un carton jaune après une grosse poussette dans la surface. Il se rattrape deux minutes plus tard après un très bon centre de Blas. L’ancien joueur de l’Équipe de France réalise une très belle tête et oblige le gardien de l’Olympiakos à réaliser un arrêt exceptionnel.

81′, bien servi par Blas, Mohamed arrive face au gardien de l’Olympiakos et le dribble. Sa frappe et sauvée sur la ligne par un défenseur grec mais dévié sur Guessand qui frappe le ballon parfaitement sous la barre transversale. Le but est finalement annulé pour une position de hors jeu.

90′, juste avant les quatre minutes de temps additionnelles, Blas bat Reabciuk sur le côté droit, et tente une frappe. Celle-ci est dévié et termine sa course dans le petit filet.

À 90+3, Evan Guessand marque parfaitement de la tête après un centre parfait de Blas ! MAGIQUE !

SCORE FINAL : FC NANTES 2 – 1 OLYMPIAKOS

Morgan Lavergne.

Articles similaires