FC Nantes : Quentin Merlin, la révélation de la saison côté Canaris

(Photo par Romain Perrocheau, OneFootball / Icon Sport)

Il n’avait jusqu’alors jamais fait d’apparition en Ligue 1. Tout au long de la saison 2021/22, Quentin Merlin n’a cessé de monter en puissance.

21 titularisations en Ligue 1 pour sa première saison en professionnel, pas mal non ? Utilisé pour la première fois en Coupe de France par Antoine Kombouaré la saison dernière face à Lens, il a depuis gagné sa place auprès du Kanak au poste d’ailier gauche.

C’est la rencontre face au Paris Saint-Germain, en novembre 2021, qui a lancé les choses. Rentré à la 60′ à la place de Fabio, il avait impressionné une grande partie des supporters du FCN, mais également le coach nantais. « C’est une rentrée qui va certainement en appeler d’autres » avait-il déclaré.

Très bon dans le jeu long et spécialiste des centres, ses bonnes performances amèneront son premier but en pro face au PSG à la Beaujoire (février 2022), et terminera la saison avec deux réalisations et deux passes décisives.

De nombreuses récompenses

Son évolution n’est pas passée inaperçue aux yeux de Sylvain Ripoll, entraîneur des Bleuets. Quentin Merlin recevra en juin sa première vraie convocation, après avoir dû déclarer forfait en mars (blessure). Il connaîtra son baptême du feu face à l’Arménie, contre qui il sera titularisé.

Le Nantais a également été sélectionné parmi les pépites de la saison en Ligue 1. Si c’est le Marseillais Bamba Dieng qui aura été élu, la nomination de Quentin Merlin peut être vu comme une belle récompense.

Mois de février et mars, les supporters décident de l’élire Canari du mois, à juste titre. Un mois de février qui lui fera prendre une autre dimension, puisqu’il sera élu « pépite du mois » en Ligue 1.

Des 32e à la finale

Pour Quentin Merlin, l’aventure en professionnel aura commencé sous Kombouaré, dans les bas tours de la Coupe de France, lors d’une saison catastrophique. Un peu plus d’un an plus tard, avec le même coach dont il a gagné la confiance, le latéral soulèvera le Trophée un 7 mai 2022, tout en ayant disputé les 90 minutes de la rencontre.

Nicolas GUINAUDEAU

Articles similaires