FC Nantes : Waldemar Kita poursuivi pour fraude fiscale aggravée

FC-Nantes-Waldemar-Kita-en-fraude-fiscale-aggravée
Waldemar Kita (Philippe Renault – MaxPPP)

D’après les informations de Mediacités l’étau se resserre sur Waldemar Kita poursuivi pour « fraude fiscale aggravée ».

Depuis plusieurs semaines Waldemar Kita est soupçonné de fraude fiscale. L’homme d’affaires Franco-Polonais avait pourtant nié toutes accusations à la suite des perquisitions de 2019. « Je pense que l’objectif était que je ne fasse pas le stade. Ce n’est pas possible autrement… Qu’on me dise d’arrêter le stade parce que je faisais l’objet d’une vérification fiscale… Mais 80 % des gens sont soumis à des vérifications fiscales ! Et là ce n’est pas le FC Nantes qui était concerné… »

“80 % des gens sont soumis à des vérifications fiscales” (Waldemar Kita)

Malgré ses déclarations, Kita a tout de même fait l’objet d’une enquête préliminaire menée par le parquet national financier (PNF) à la suite de laquelle la fraude fiscale s’est avérée vérifiée. Cette enquête va obliger le président nantais à payer une lourde amende. Selon Mediacités, le président du FC Nantes a lésé le fisc français de 14,8 millions d’euros, uniquement au titre de l’Impôt de Solidarité sur la Fortune (ISF). Le fisc envisage en prime de lui infliger une pénalité de 80 %, la plus élevée, applicable en cas de « manœuvres frauduleuses ». Il risque donc un redressement de plus de 20 millions d’euros, rien que pour l’ISF.

Killian L.

Articles similaires