AccueilActus« Hors de question qu’on se fasse punir à la maison » : les...

« Hors de question qu’on se fasse punir à la maison » : les joueuses du FC Nantes surmotivées avant le match décisif pour la montée

Après la défaite des Canaries à Strasbourg (2-0), Lalia Storti et Mélodie Carré ont eu des mots très forts dans le vestiaire. Le message est clair : les Nantaises ont leur destin entre leurs mains, mais elles n’ont pas le droit à l’erreur.

Battues par Strasbourg lors de la J21, les Canaries ont toutefois profité du faux pas de l’OM à Nice (1-1) pour conserver leur place de dauphin en D2F. Un élément à ne pas négliger, puisque cela signifie que les joueuses de Nicolas Chabot n’ont qu’à s’imposer contre Albi-Marssac ce dimanche 26 mai (15h) pour valider leur promotion en première division.

Si les Albigeoises ne pointent qu’à la neuvième place (sur douze équipes), les Nantaises devront se méfier car leurs adversaires lutteront pour leur maintien en D2. De leur côté, les Marseillaises affronteront Rodez, qui n’a plus rien à jouer en cette fin de saison. Pour rappel, la rencontre entre le FC Nantes et Albi-Marssac sera diffusée gratuitement sur le site de la FFF.

« Albi ne va pas exister à la maison ! » 

« L’enjeu était gros, il a joué sur notre prestation », lançait Lalia Storti dans le vestiaire nantais après le revers face au RCSA. Dans une belle vidéo réalisée par le compte @lequipiere, la milieu de terrain du FC Nantes souligné l’opportunité en or laissée par l’Olympique de Marseille lors de la dernière journée : « Il nous reste une chance. On a de la chance qu’elles se soient fait accrocher à Nice : on a notre destin entre les mains. Par contre, à un moment donné, il va vraiment falloir se dire qu’il reste une semaine à cravacher, à prendre des coups à l’entraînement », a-t-elle encouragé avant de demander à ses coéquipières d’avoir « de l’orgueil pour ce maillot ».

« On va le faire toutes ensemble ! »

De son côté, la gardienne nantaise Mélodie Carré a détaillé l’équation très simple qui attend les Canaries. « On a juste à gagner, ce n’est pas compliqué : c’est juste un but de plus que l’adversaire », rappelle-t-elle. « Hors de question qu’on se fasse punir à la maison alors qu’on a notre destin entre nos mains. C’est impossible qu’on vive ça. Je ne veux pas le vivre, je vous préviens », a-t-elle insisté. Pour espérer monter en D1, les Nantaises devront « mieux faire » et « arrêter de compter sur Rodez », prévient-elle en rappelant à ses coéquipières qu’elles ont le soutien de tout un club.

Dernières news

Prochain match

La rédaction vous conseille