Jonathan MacHardy est inquiet pour la saison à venir du FC Nantes

jonathan-machardy-est-inquiet-pour-la-prochaine-saison-du-fc-nantes
L’After Foot (©RMC Sport)

Jonathan MacHardy, chroniquer dans l’émission de l’After sur RMC semble inquiet pour le FC Nantes qui va devoir jouer sur deux tableaux cette saison.

La saison 2022/2023 sera passionnante pour le bas de tableau car quatre équipes seront relégués en Ligue 2 pour passer à une Ligue 1 à 18 équipes la saison suivante.

Ce même Jonatan MacHardy qui a confondu Kolo Muani et Kalimuendo en 2021 semble inquiet pour la prochaine saison du FC Nantes notamment à cause de son mercato qui ne permet pas d’avoir un effectif complet et performant.

« Je suis assez inquiet pour Nantes. On s’en fout du match du Trophée des Champions. Ce qui s’est passé, c’est un match qui a été loupé. Mais le mercato ne me semble pas être répondre aux exigences d’un club qui va jouer cette Coupe d’Europe le jeudi soir. »

« Ça peut donner lieu à des situations catastrophiques » J. MacHardy

« On sait à quel point ça peut plomber les équipes qui ne sont pas programmées pour justement affronter les joutes de Coupe d’Europe. Là, pour moi, Nantes n’a pas l’effectif pour jouer sur ces deux tableaux et ça peut donner lieu à des situations catastrophiques. Mais attention aux accidents. Quand il y en a quatre qui descendent, ça peut vite arriver. »

L’exemple d’un parcours semblable

En comparaison, l’En Avant de Guingamp s’était qualifié en Ligue Europa pour la saison 2014/2015 par le biais de la coupe de France comme le FC Nantes. Cette saison-là Guingamp avait réalisé une belle performance en coupe d’Europe avec une 2e place obtenue lors des phases de poule avant ensuite de se faire éliminer par Kiev en 16e de finale.

En championnat, Guingamp était en grande difficulté jusqu’à la 15e journée car son équipe n’était pas faite pour jouer sur deux tableaux. Le club breton a quand même terminé 10e de Ligue 1 après une belle deuxième partie de saison.

Cet exemple peut expliquer le raisonnement de Jonathan MacHardy qui pense que « La bénédiction d’avoir gagné la Coupe de France pourrait se transformer en malédiction de devoir jouer la Coupe d’Europe. »

Killian Lecomte

Articles similaires