La pire défaite de l’histoire à la Beaujoire n’est pas contre Strasbourg

La-pire-défaite-de-l'histoire-à-la-Beaujoire
Les Nantais abattus après la lourde défaite (©Franck Dubray/Ouest France)

La pire défaite de l’histoire au stade de la Beaujoire n’était pas ce dimanche mais il y a seulement 4 ans face à Lyon sur le score de 6-0.

Le FC Nantes, 18ème, affrontait l’OL, 7ème, dans le cadre de la 15ème journée de Ligue 1 lors de la saison 2016/2017. René Girard, entraineur de l’époque sur le banc nantais, effectua son dernier match avant d’être remplacé par Sérgio Conceição.

Une soirée pleines de tensions

Dans les tribunes ce mercredi soir, la colère et l’ironie de la part des supporters nantais se sont fait ressentir. On a pu entendre des chants et des mots forts en tribune Loire, comme par exemple, “Laissez passer l’enterrement du Nantes FC”. Mais aussi de la résignation, quand une partie a déserté le stade à 20 minutes de la fin en chantant « On rentre chez nous, on rentre chez nous… ». Au coup de sifflet final, des sifflets puis un calme pesant sans cris, le silence. Les supporters nantais étaient abasourdis, dépités et sonnés.

Du coté du club tout le monde était également sonné. À la fin du match personne n’est venu en conférence de presse malgré le règlement qui l’oblige. Waldemar Kita et René Girard étaient considérés comme les principaux responsables de la situation du FC Nantes. Le président nantais a même tenté de quitter le stade dans la plus grande discrétion.

Killian L.

Articles similaires