Ligue 1 – J-3 : Retour sur la préparation estivale

Ligue-1--J-X-:-Retour-sur-la-préparation-estivale
Les Nantais à l’échauffement lors de leur dernier match amical contre la Baule (Anselme Talhouarn)

Ça y est ! Plus de 5 mois après le dernier match officiel, Nantes va enfin retrouver la compétition face à Bordeaux ce vendredi. Après 2 mois d’entrainements et 4 matchs amicaux, il est temps de dresser un bilan de la préparation estivale, un peu spéciale à cause de cette période de pandémie…

Des matchs de préparation satisfaisants

Si la préparation a été quelques peu tronquées entre annulation et forfait, Nantes a disputé pas moins de 4 matchs amicaux. Pour un bilan de 2 victoires et 2 nuls, 9 buts marqués et 1 but encaissé (aucun dans le jeu). Le premier match face à Nyon concluant le stage à Annecy s’est terminée par un très bon 6-0. Une semaine plus tard, le groupe de Christian Gourcuff défiait un Anderlecht affuté avec un groupe réduit et sans être ridicule concédait le nul 0-0. Les Nantais ont par la suite affronté Avranches (sous 38°C) match qui s’est conclu par un nouveau 0-0 et une piètre prestation. Pour conclure sa phase de préparation, Nantes affrontait à la Baule les Havrais de Paul Le Guen. Une belle victoire 3-1 qui a dû donner de grands motifs de satisfaction et qui a rassuré grand nombre de supporteurs qui pensait les canaris pas prêts pour la reprise de la Ligue 1 Conforama.

Des recrues intéressantes et les satisfactions de l’année dernière toujours au top.

Ceux qui nous avaient laissé une bonne impression avant l’arrêt des compétitions sont les mêmes qui ont brillé durant cette préparation. Dans les buts, Alban Lafont et Denis Petrić ont été très bons. Comme précisé plus haut, ils n’ont pas encaissé de but dans le jeu. En défense Fábio reste un latéral de valeur sûre. Même après près de 9 mois sans jouer, il a montré qu’il était une solution plausible des 2 côtés et que sa présence sur une saison complète sera d’une grande importance. En défense centrale, rien à redire : la paire Nicolas Pallois / Andrei Girotto semble toujours aussi bien fonctionner. Et cette année elle pourra souffler au profit de la recrue Jean-Charles Castelletto, très intéressant malgré que sa préparation ait été tronquée par le Covid (135 minutes jouées). Au milieu, Imran Louza a été brillant, distillant 2 passes décisives en 3 matchs. La recrue Pedro Chirivella semble être le complément parfait au franco-marocain, l’espagnol étant le 3ème joueur le plus utilisé par Gourcuff durant cette préparation (265 minutes). Le plus utilisé reste Moses Simon (275 minutes) qui avec Kader Bamba devrait prendre les ailes du jeu Nantais. Les deux joueurs à l’image de leur exercice précédent ont été très importants dans le jeu offensif amenant beaucoup de percussion notamment. Emporté par le Covid à l’issue du premier match, les ex-Guingampais Ludovic Blas et Marcus Coco avaient laissé très bonne impression lors de la mi-temps disputé face à Nyon où il avait tous les deux été décisifs en inscrivant chacun 1 but.

A lire aussi : Académie : pas de défaite ce week-end
Moses-Simon
Alors qu’il est définitivement Nantais, Moses Simon sera le leader offensif de l’équipe. (Axel Martin)

Du mieux pour quelques joueurs.

Très moyen la saison dernière quand il a dû assumer le poste de titulaire à la place de Fábio, Dennis Appiah s’est montré beaucoup plus à son aise lors de cette préparation. À un degré différent, Charles Traoré est un peu mieux même si l’ensemble reste fragile, un joueur à son poste serait clairement le bienvenu. Toujours en défense, Molla Wagué semble aussi prendre ses marques après une première saison plus que poussive, s’il devra probablement se contenter d’une quatrième place dans la hiérarchie des défenseurs centraux, il restera une solution de luxe. Revenu de prêt l’hiver dernier, Anthony Limbombe avait alterné le bon et le moins bon. Durant cette préparation on a pu voir un joueur percutant et motivé, de bonnes augures pour la saison qui arrive si ce dernier venait à rester.

Quelques flops et des joueurs qui ne rentrent pas dans les plans.

Malgré cette bonne préparation, on peut noter que quelques joueurs sont quand même en deçà du niveau de l’équipe. Pour commencer, les deux “attaquants” Renaud Emond et Kalifa Coulibaly. Malgré qu’ils aient marqué 1 but chacun, la préparation de ses deux joueurs n’est pas au niveau des attentes. Dans le rayon des déceptions : Abdoulaye Touré qui ne semble plus avoir la tête au club et qui durant cette préparation n’a pas été au niveau, toujours trop brouillon dans l’entrejeu. Le groupe de 30 joueurs a aussi contraint le coach Gourcuff à faire des choix forts, écartant des joueurs forçant leur départ définitivement ou en prêt. Outre le cas Wesley Moustache, envoyé en réserve, Christian Gourcuff a pris la courageuse décision d’écarter Thomas Basila. En effet l’international Français en jeune à qui il reste un an de contrat a récemment changé d’agent afin de forcer son départ de Nantes. Ce qui explique quelque peu cette mise à l’écart. Autre joueur non utilisé mais pour une autre raison : Roli Pereira De Sa. Souffrant de la même blessure qu’il a écartée 3 mois la saison dernière, le milieu polyvalent n’a jamais été apte à jouer durant la préparation. Néanmoins, il pourrait être disponible dimanche. Autre cas à part, celui d’Elie Youan, très peu utilisé (20 minutes), la tendance est à un prêt pour le jeune attaquant. Baladé à tous les postes durant la préparation des joueurs comme Samuel Moutoussamy, Medhi Abeid ou encore Josué Homawoo ne seront probablement pas retenus en cas d’offres satisfaisantes. C’est également le cas pour Abou Ba, qui a été envoyé en réserve le week-end dernier.

4 jeunes promesses

Si les préparations estivales sont l’occasion de découvrir des jeunes, nous avons pu en faire quelques-unes. La première reste celle bien-sûr de Batista Mendy. Déjà appelé par Cardoso pour la préparation de l’été 2018, le milieu défensif abordait cette fois la préparation avec un statut différent. En effet, Gourcuff aimerait l’avoir comme 4ème solution en milieu défensif, lui qui a plus le profil de sentinelle. Bien qu’il n’ait que peu joué à ce poste durant la préparation (il a joué latéral droit et milieu droit lors des deux premiers matchs), il est revenu à son poste lors des deux derniers matchs et a montré un profil bien distincts des Louza ou Chirivellla par exemple. Un joueur qu’il faudra suivre avec attention, mais le club devra aussi s’occuper de prolonger son contrat, qui s’achève en juin prochain. Autre satisfaction, celle de Randal Kolo-Muani. Après un prêt concluant du côté de Boulogne en N1, Randal a fait son retour au club avec la ferme intention de s’imposer dans la rotation. Il a même brillé lors du premier match, marquant un super but. Réapparu contre Anderlecht, Randal est infecté du Covid19 et un retour dans le groupe n’est pour le moment pas à l’ordre du jour. Troisième joueur et pour le coup c’est une vraie découverte : Charly Jan. Alors qu’il entame sa 3ème saison au club, il endossera le rôle de 3ème gardien cette saison. Cette préparation a été l’occasion pour lui de jouer pour la première fois contre Avranches. Un clean sheet facilement concédé ponctué de quelques beaux arrêts. Le FC Nantes compte donc 3 gardiens de qualité et une hiérarchie fixée. Quatrième découverte qui est plus un espoir, c’est la dernière prestation de Bridge Ndilu, alors qu’il n’a joué que 18 minutes sur toute la préparation, son entrée face au Havre a été très révélatrice. Mobile, rapide, adroit (même s’il loupe sa première interception), il possède toutes les qualités que l’on peut attendre d’un attaquant. Si là aussi la tendance est un prêt, l’ex-Lavallois pourrait faire réfléchir le staff Nantais, lui qui comme Kolo Muani peut aussi bien jouer sur l’aile que dans l’axe.

A lire aussi : Sébastien Corchia testé positif au coronavirus

Louis L.

Articles similaires