Ligue 1 : un championnat à 18 clubs d’ici 2023-2024

Ligue-1-vers-un-changement-à-18-clubs
La Ligue 1 comme de 1997 à 2002 (Sports.fr)

Les clubs de Ligue 1 ont voté pour un passage à une Ligue 1 à 18 clubs horizon 2023-2024, une décision réfléchie et évoquée depuis longtemps.

La décision bientôt actée

Ce mercredi matin, les clubs de la Ligue 1 se sont réunis pour discuter d’un passage d’un championnat de 20 clubs à 18 clubs. Le choix a été fait : l’élite du football français ne contiendra plus que 18 clubs d’ici 2023-2024. Cependant, la prise de décision quant à la date de ce changement a été compliquée, une moitié des clubs planchait sur une L1 à 18 à partir de 2022-2023. C’est-à-dire que 4 descentes auraient été organisées dès la saison qui vient, mais celles-ci n’interviendront alors que la saison suivante. L’assemblée générale de la LFP va elle aussi se réunir pour valider cette décision dès jeudi.

Concrètement ça vaut quoi ?

Première chose à laquelle on pense tous, c’est l’attribution des droits TV. Aujourd’hui, les montants de la diffusion TV reversés aux clubs sont inconnus pour la saison prochaine, c’est en tout cas en çà que le président Nicollin du MHSC estime qu’il est compliqué d’estimer si c’est une solution viable. D’autres n’y voient aucun intérêt comme le président délégué du SCO, Philippe Caillot, qui ne trouve pas utile de “toucher 2 millions d’euros en plus”. On trouve également Mr Létang président du LOSC qui estime qu’une “refonte plus profonde de notre football est nécessaire”, W.Kita se montre sceptique et appelle à la prudence quant à la prise de ce genre de décision d’autant plus que la crise économique a déjà bien touché les clubs français.

Dans les faits, cette Ligue 1 à 18 permet plus d’argent aux clubs français mais la situation actuelle ne permet pas de savoir quels clubs profiteront de ce bonus et surtout à combien de millions d’euros s’élèvera-t-il ? Cependant, on retrouve certaines personnes comme Jean-Michel Aulas ou Maxime Saada qui sont pour ce changement et prône une meilleure compétitivité du championnat “qui a besoin de se réformer” selon le PDG de Canal +.

Soren Z.

Articles similaires