Lille-Nantes : pourquoi les nantais n’y arrivent pas ?

Une-défénse-nantaise-solide-limite-la-casse-au-score-d-affichage
Malgré un but contre son camp, Nicolas Pallois aura, avec Andrei Girotto, limité la casse. (@pictures_lc_)

L’attaque du FC Nantes était à la peine, hier soir. A défaut du secteur offensif, la défense elle, a assuré face aux nombreuses incursions lilloises.

Nicolas Pallois et Andrei Girotto en patron

Malgré un malheureux but inscrit contre son camp sur un centre de David, Nicolas Pallois aura repoussé les attaques lilloises tout au long de la rencontre. Par exemple, à la 66e minute, sur une volée d’Ikoné, le défenseur nantais aura sauvé son équipe du break en repoussant de la tête la frappe de l’attaquant lillois. Alban Lafont semblait battu sur le coup. Le défenseur français aura également évité l’ouverture du score tôt dans la rencontre, dès la 22e minute : sur un tir cadré de Luiz Araujo, son pied ferme stoppera la frappe du Brésilien. Andrei Girotto aura lui également limité les dégâts coté Canaris, notamment grâce à un tacle glissé qui empêcha in-extremis Jonathan Bamba d’inscrire le second but lillois à la 70e minute. Malheureusement, Dennis Appiah provoquera un pénalty en toute fin de rencontre (87e minute), permettant donc aux Lillois de prendre provisoirement la tête du championnat.

A lire aussi : Nantes - Paris Saint Germain : la composition probable

L’attaque nantaise en souffrance

En contraste avec les bonnes performances de la charnière centrale, l’attaque du FC Nantes aura cruellement manqué d’inspiration, ce vendredi soir. Quelques bonnes actions sont néanmoins à relever. Randal Kolo Muani aura manqué un 1 contre 1 face au portier lillois Mike Maignan à la 38e minute. A la 75e minute, sur un centre de Kader Bamba, Imran Louza parvient à cadrer sa frappe mais n’y met pas la force nécessaire pour tromper Mike Maignan, obligé de s’employer et de dégager la balle en corner. Le manque d’efficacité et le très bon niveau des Lillois auront été les principaux freins à la bonne performance nantaise ce soir, un match à oublier au plus vite pour se concentrer sur le prochain adversaire, l’OGC Nice, que les Canaris affronteront samedi prochain. Le FC Nantes est donc actuellement 14e de Ligue 1.

A lire aussi : Interview Sylvain Armand : "Je dois une fière chandelle au FC Nantes"

Nicolas G.

Articles similaires