Lizarazu et Margotton aux commentaires du prochain Nantes – Rennes ?

Le duo de commentateurs Lizarazu-Margotton au stade de la Beaujoire (Tf1)

À compter de la saison prochaine, MediaPro sera le principal diffuseur de la ligue 1, et ce pour une durée minimale de 4 ans. Le groupe espagnol a fait fort, en s’attachant en partie les services des excellents Margotton et Lizarazu.

 

Un abonnement fixé à 25 euros par mois

Pour pouvoir accéder à cette fameuse chaîne nommée Téléfoot (qui ne remplacera pas le programme dominical de TF1 diffusé toutes les semaines à 11h), il vous faudra débourser la somme de 25 euros par mois. Téléfoot diffusera huit des dix matchs du championnat de ligue 1 et de ligue 2 par journée, ainsi que 20 affiches de ligue 1 le dimanche soir, en exclusivité. Mais ce n’est pas tout: la chaîne propose également à ses adhérents deux journaux hebdomadaires (le dimanche de 12h à 13h, ainsi qu’un second le même jour dans la foulée de la rencontre du dimanche soir, soit aux alentours de 23h).

A lire aussi : Lens - Nantes : match annulé, quels avantages en tirer ?

La chaîne, en partenariat avec le groupe TF1, aura donc le privilège de s’attacher les services de Grégoire Margotton ainsi que de Bixente Lizarazu, qui habituellement commentent les matchs de l’Equipe De France, diffusés sur les chaînes du groupe TF1. Le duo commentera les 20 affiches du dimanche soir diffusées sur la chaîne.

 

780 millions d’euros de droits télévisés par an

Pour avoir l’honneur de diffuser la majorité des matchs de notre championnat de France, le groupe espagnol MediaPro a dû débourser la somme de 780 millions d’euros par saison, soit un total de 3,12 milliards d’euros pour les 4 années de diffusion. Cette folle somme justifie donc en partie le prix important de l’abonnement, même si Téléfoot n’est pas opposé à une réduction des tarifs, uniquement si la Ligue accepte une baisse des prix des droits télévisés. Afin de rentabiliser son investissement, le groupe devra vendre au minimum 3,5 millions d’abonnements dans l’Hexagone. A titre de comparaison, BeIN sport, qui diffusait la majorité des matchs de ligue 1 et des championnats européen cette saison, avait atteint les 2.5 millions d’abonnements en septembre 2019, et ce avec un tarif bien plus attractif (15 euros par mois).

A lire aussi : Nantes - PSG : quelle défense face aux champions de France ?
tableau récapitulant les horaires des matchs de la saison prochaine, ainsi que les diffuseurs

Nicolas G.

Articles similaires