Nantes 2-1 Nimes : Une victoire et beaucoup d’espoirs

Nantes-2-1-Nimes-:-Une-victoire-et-beaucoup-d'espoirs
Première réussie pour Randal Kolo Muani (21 ans) a la Beaujoire (@Picture_lc_)

Réduit à 10 puis 9 en seconde mi-temps, Nantes a finalement fini par s’imposer 2-1 contre Nîmes, pourtant l’équipe en forme de ce début de saison. Grâce à des buts de Girotto et Louza (sur pénalty), Nantes lance sa saison et donne beaucoup de motifs d’espoirs à ses supporters.

Pour la deuxième journée de Ligue 1, les Nantais recevaient le Nîmes Olympique. L’adversaire du jour sort d’une victoire 4-0 contre Brest et compte bien enchaîner. De leur côté, les Nantais restent sur une piètre prestation, 8 jours plus tôt à Bordeaux, l’objectif est donc de lancer la saison devant ses supporters.

Une bonne surprise dans le XI

Pour ce match la composition restait classique mais la surprise du chef venait de l’attaque. Après une maigre prestation en réserve la semaine dernière, Randal Kolo Muani faisait partie du quator offensif, aux côtés de Ludovic Blas, Marcus Coco et Moses Simon. Remplacé à la 56ème (par Abeid), le jeune attaquant aura apporté vitesse, mouvement et beaucoup de disponibilité, ce que l’on peut principalement reprocher à Emond et Coulibaly. Il est également à l’origine du pénalty. Un joueur que l’on espère revoir dès la semaine prochaine.

A lire aussi : Nantes - PSG : l'avant match

Une première mi-temps remarquable

Si l’élan offensif avait manqué face à Bordeaux, les Nantais sont revenus avec d’autres intentions dans ce match. D’entrée, un une-deux Chirivella Coco, mais c’est facilement capté par Reynet. Puis dès la 10ème minute et sur un bon corner de Coco, c’est Girotto qui vient placer un coup de tête imparable, Nantes prend donc très rapidement l’avance et le contrôle du jeu. Le match passe et Nantes domine. Un bon mouvement côté gauche avec Kolo Muani qui, enfermé remet en retrait sur Fabio. En mouvement il touche le ballon mais se fait percuter. Pas de doutes pour l’arbitre, c’est un pénalty. Pénalty transformé par un joueur très en vue dans ce match, Imran Louza. Premier but de la saison pour le joueur formé au club. C’est donc avec une avance de 2 buts que Nantes rentrent au vestiaire.

Une deuxième mi-temps où il a fallu serrer les dents

Mais la deuxième mi-temps commence beaucoup plus mal, sur une relance courte de Lafont, Louza cherche à prendre le ballon mais tacle Lucas Deaux par derrière, carton jaune dans un premier temps, l’arbitre revient à sa décision et exclut Louza buteur juste avant la mi-temps. Nantes subit et 10 minutes plus tard, Zinédine Fehrat réduit la marque et remet les Nimois sur de bons rails. Nantes doit donc tenir son score pendant plus d’une demi-heure et subit. Et pour ne rien arranger, Fabio prend son deuxième carton jaune significatif de rouge à une minute de la fin du temps réglementaire. Nantes finit à 9. Au forceps, Nantes s’impose mais s’est fait peur et a tenu ses supporters en haleine tout le long des 6 minutes de temps additionnel.

A lire aussi : Jean-Kévin Augustin : sa valeur marchande en chute libre
Fabio
Comme si la première exclusion n’avait pas suffi, Fabio a laissé ses coéquipiers à 9, après un match où il a alterné le bon et le mauvais (L’Equipe)

Du beau jeu en 1ère mi temps

Si il a été plus difficile de proposer du jeu en seconde mi-temps (l’exclusion de Louza entrainant un changement tactique), la première mi-temps a été placé sous le signe du jeu offensif, assez rare pour être souligné quand on est supporter Nantais. La première de Kolo-Muani a été intéressante, tout comme la première à la Beaujoire de Coco (c’était également la première de Chirivella, Kolo Muani & Castelletto à la Beaujoire). Beaucoup d’occasion côté Nantais, et un Baptiste Reynet en forme a évité à plusieurs reprises à son équipe de sombrer complétement. Le jeu proposé était intéressant, notamment grâce a des transistions rapides (déjà vu sous Vahid). Mais aussi une meilleure force sur les phases de jeux arrêtées et des contres rondement menés.

A lire aussi : Interview Sylvain Armand : "Je dois une fière chandelle au FC Nantes"

Une trêve pour travailler

Si quelques joueurs partent en séléction (Louza, Lafont), Nantes dispose de deux semaines pour préparer le match face à l’AS Monaco. Une pause qui va pouvoir faire travailler les automatismes qui, comme on peut le voir, commence à être visible.

La feuille de match

LE XI : Lafont – Appiah, Girotto, Pallois (c), Fabio – Coco (Bamba 75′), Chirivella, Louza, Simon (Castelletto 89′) – Blas (Emond 75′), Kolo Muani (Abeid 56′)

Non utilisé : Petric (g), Mendy, Roli, Moutoussamy & Coulibaly

Buteur : Girotto (10′) et Louza (27′)

Averti : Fabio (9′ & 87′), Lafont (90+4)

Exclu : Louza (47′), Fabio (87′)

 

Louis L.

Articles similaires