Nathan Gassama (N2) : à l’aube d’une saison décisive

Nathan Gassama (N2) : A l'aube d'une saison décisive
Nathan Gassama lors de sa signature au club en juin 2017, aux côtés du recruteur Sébastien Oger

Son nom ne vous évoque sûrement pas grand-chose, pourtant Nathan Gassama fait partie des joueurs les plus prometteurs de la génération 2001. Focus sur le défenseur polyvalent qui évoluera la saison prochaine avec l’équipe réserve.

Un joueur de grande qualité

Né le 5 janvier 2001, Nathan commence le foot à l’âge de 5 ans du côté d’Évry dans l’Essonne. Il rejoint le FCN à 16 ans pour renforcer l’équipe des U17 Nationaux. Défenseur gaucher, il évolue principalement dans l’axe mais dépanne parfois sur le côté gauche où ses qualités de vitesse se font ressentir. En défense centrale, on remarque un joueur dur sur l’homme et très bon à la relance mais avec une tendance à faire des fautes à répétition.

Un parcours atypique

Contrairement aux autres joueurs de région parisienne qui arrivent à 14/15 ans, Nathan a rejoint le club sur le tard à 15 ans, sur la base d’un contrat de 2 ans. Il réalise une première d’exception en U17 et finit même la saison avec le groupe U19. Une saison tellement remarquée que des clubs huppés comme la Juventus, Chelsea et le Celtic entre autres s’y intéressent. Le club de Watford entre même en négociation avec le FCN. Finalement, Nathan préfère s’installer sur la durée du côté de la Jonelière et signe un contrat stagiaire pro d’une durée de 3 ans, aux côtés de ses coéquipiers Piquionne et Mbemba (Dabo a lui signé un contrat professionnel quelques mois auparavant).

A lire aussi : Nantes - PSG : l'avant match

Un passage en U19 à l’été 2018, une équipe qu’il avait connu à 5 reprises la saison passée. Et il faut le dire, sa deuxième saison est dans la continuité de sa première saison. Il finit la saison 2018-2019 en étant le joueur le plus utilisé par Stéphane Ziani (30 matchs). Auteur de très bonnes prestations que ce soit dans l’axe ou sur le côté gauche, il est appelé à faire la préparation l’été suivant avec l’équipe réserve et y dispute tous les matchs amicaux. Malheureusement, Nathan est touché par une pubalgie qui doit l’écarter des terrains dans un premier temps pour 3 mois. Puis des imprévus prolongent sa durée d’indisponibilité de plusieurs mois et le retour sur terrains de Nathan se décale de janvier puis à avril. Une saison 2019-2020 à oublier pour Nathan, qui n’aura pas joué une seule minute officielle…

A lire aussi : Jean-Kévin Augustin : sa valeur marchande en chute libre

Une saison décisive qui se profile

Nathan entrera cette saison dans sa dernière année de contrat stagiaire, inutile d’en rappeler son importance. Remis de ses pépins physiques, il est fin prêt à venir s’imposer dans le 11 de Pierre Aristouy. Dans une défense centrale qui devrait être composée de Sylla, Walongwa voire de Homawoo, Nathan aura pour rôle de succéder à Anthony Walongwa qui fêtera ses 26 ans en octobre. Mais attention à ses concurrents qui devraient aussi être nombreux et apte à postuler à une place dans le groupe (Mbemba, Dyo Ngakole, Fillaudeau et Voisine). L’éventualité de le voir évoluer au poste de latéral gauche reste plus faible du fait que Wesley Moustache est toujours au club et que Billal Chibani a été recruté pour évoluer à ce poste. En cas de bonne saison de la part de Nathan, on pourra clairement évoquer la signature d’un contrat professionnel à l’issue du contrat stagiaire comme il a été fait pour ses prédécesseurs Victor Daguin, Abdoulaye Sylla, Akram Tsagué, Santiago Eneme Bocari et Adem Husejnovic …

A lire aussi : Nantes - Paris Saint Germain : la composition probable

Louis L.

Articles similaires