Noa Lang, le FC Nantes avant l’explosion

Noa Lang, le FC Nantes avant l'explosion
Noa Lang sous les couleurs de Bruges. (Belga / K. Desplenter)

Ce dimanche, les Pays-Bas font leur entrée dans l’Euro 2020 contre l’Ukraine. L’occasion de revenir sur un néerlandais qui a porté nos couleurs. 

Si vous êtes un suiveur assidu du football européen, le nom de Noa Lang ne vous est surement pas étranger, en effet le jeune ailier( 21 ans) a brillé en Belgique avec Bruges cette saison. Auteur de 14 buts et 8 passes décisives, il est l’un des acteurs majeurs du sacre de Bruges en Jupiler League. Prêté par l’Ajax Amsterdam, il est aujourd’hui courtisé par bon nombre de clubs européens et jouit d’une cote importante (22 millions d’euros sur transfermarkt). 

Mais avant d’être l’un des joueurs néerlandais le plus attractif du marché, Lang a fait une pige à La Jonelière. En 2006, le FC Nantes officialise l’arrivé de l’international marocain : Nourdin Boukhari, il s’installe donc dans la Cité des Ducs avec sa compagne qui n’est d’autre que la mère de Noa Lang. Par conséquent, le jeune Noa alors âgé de 7 ans joue avec le FC Nantes. Néanmoins, l’aventure nantaise tourne court pour Boukhari et ce dernier quitte la Loire-Atlantique dès 2007. Lang, dépendant du parcours de son beau-père, finit par quitter Nantes et intègre le centre de formation du Feyenoord Rotterdam avant de réellement débuter sa carrière quelques années plus tard. 

Longtemps pressentit pour faire partie des 26 néerlandais à prendre part à cet Euro, Noa Lang reste sur le carreau notamment à cause de son caractère et de ses scandales de l’autre côté des Ardennes. 

Hugo B.

Articles similaires