OGC Nice 0-1 FC Nantes : un penalty contestable pour les Nantais ?

Le penalty de Ludovic Blas qui donne la victoire aux Nantais – (Photo by Anthony Dibon/Icon Sport)

L’arbitre de la rencontre Stéphanie Frappart a sifflé un penalty en faveur des Nantais. Ce coup de sifflet est-il contestable ?

Sur le premier ballon offensif nantais de la seconde période, Kolo-Muani déborde côté droit et centre au second poteau. Son ballon est trop long, mais revient sur Quentin Merlin. Au bord de la surface de réparation, le latéral formé au club tente de centrer à nouveau. Son ballon est contré de la main par Hichem Boudaoui. Une main qui peut être contestable puisque l’international Algérien n’est qu’a quelques centimètres du Nantais. Hichem Boudaoui tente de retirer sa main, mais celle-ci reste encore décollée au moment du contact. Stéphanie Frappart n’a pourtant pas hésité à siffler penalty en faveur des joueurs d’Antoine Kombouaré. Une décision justifiée ?

Les nouvelles lois du jeu de l’IFAB (International Football Association Board) n’aident pas non plus à clarifier les faits. Par exemple, nous pouvons lire que « Tout contact entre le ballon et le bras ou la main d’un joueur ne constitue pas nécessairement une infraction ». Plus loin, il est aussi indiqué que « Tout joueur ayant son bras ou sa main dans une telle position prend le risque de toucher le ballon avec ces parties du corps ». Une situation qui semble être le cas sur cette action favorable aux Nantais, et qui justifierait pleinement ce coup de sifflet. Le Niçois reste tout de même relativement proche de Quentin Merlin au moment du contact. Un paramètre qui rend ce penalty discutable.

Et vous, supporters Nantais, auriez-vous sifflé le penalty en faveur des Canaris à la place de Stéphanie Frappart ? 

Pierrick Moniot

Articles similaires