Pallois : Ces statistiques qui montrent son importance au sein du FC Nantes

Pallois-ces-statistiques-qui-montrent-son-importance-au-FC-Nantes
Nicolas Pallois, le maître de la défense nantaise ? (Axel Martin)

Élément clé de la défense nantaise, Nicolas Pallois était absent hier, face à Metz. Tribune Nantaise a dressé un bilan concernant le nombre de buts encaissés lorsque l’ancien bordelais est titularisé et lorsqu’il ne l’est pas.

Contexte de l’étude

Nous avons sélectionné la période s’étalant du dernier match des Canaris, c’est-à-dire hier face à Metz (dimanche 22 novembre), au match face à Lyon en Coupe de France, le 18 janvier dernier. Cette période comprend un total de dix-neuf rencontres. Nicolas Pallois a pris part à douze d’entre elles. Toutes les valeurs énoncées ont été extraites de cette période.

Lorsque Nicolas Pallois est absent…

Sur un total de sept rencontres durant lesquelles Nicolas Pallois n’a pas joué, le FC Nantes a encaissé dix-sept buts. Cela amène donc à une moyenne de près de deux buts et demi encaissés par matchs. Lors de la majorité des rencontres, les Canaris ont encaissé trois buts ou plus. Mais pour contrebalancer cette mauvaise statistique, les équipes affrontées n’étaient pas des plus mauvaises : Paris à deux reprises, Rennes, Lyon.

À noter qu’à chacun des sept matchs en l’absence de Nicolas Pallois, au moins un but a à chaque fois été encaissé.

Et lorsqu’il est titularisé

Nicolas Pallois a été titularisé à douze reprises depuis le match contre Lyon en janvier dernier. Lorsqu’il ne l’était pas, c’était pour cause de blessure ou de suspension. En douze matchs, la défense de Nicolas Pallois n’a encaissé que quatorze buts, soit une moyenne de 1,15 but par match.

La défense des Canaris, en son absence, encaisse donc plus du double de buts, en comparaison aux rencontres qu’il dispute. Lorsque l’ancien bordelais est titularisé, le FC Nantes n’a jamais encaissé plus de deux buts.

Nicolas G.

Articles similaires