FC Nantes : « C’est dur de nous marquer des buts », l’analyse de Nicolas Pallois

Nicolas-pallois-jean-charles-castelletto-fcnantes
Nicolas Pallois avec son coéquipier en défense, Jean-Charles Castelletto (Photo : Anthony Bibard/FEP/Icon Sport)

En interview pour Ouest France, Nicolas Pallois a fait part de sa fierté quant à la solidité défensive des Canaris.

Un nouveau système efficace.

Si l’on devait retenir l’une des réussites du FC Nantes sur le plan tactique, ce serait certainement le système défensif à 3 axiaux, fortement utilisée lors de la saison passée.

En effet, au-delà de la stabilité que cela apporte, les Canaris semblent avoir adopté le système mis en place par Antoine Kombouaré, et paraissent bien plus à l’aise dans l’organisation des tâches défensives :

« On a aussi parfois joué à quatre avec Jean-Charles à mes côtés et Andrei un peu plus haut. Tous les trois, on est complémentaires, on s’entend bien. C’est dur de nous marquer des buts. On en prend, mais il faut aller les chercher. Et derrière, il y a encore Alban. Défensivement, c’est solide. Il y a une ossature, on a des repères. Andrei, ça fait 5 ans qu’il est là. On se connaît très bien. J-C (Castelletto) s’est mis dedans dès qu’il est arrivé. »

Tous deux arrivés en 2017, Nicolas Pallois et Andrei Girotto ont vite développé un sens du jeu assez similaire, et l’entente entre les deux hommes s’est prolongée en dehors du terrain. Arrivé à l’été 2020, Jean-Charles Castelletto n’a pas eu de mal à s’intégrer dans l’effectif, contraignant son compère brésilien à se replacer au milieu de terrain à plusieurs reprises.

Les statistiques parlent d’elles-mêmes.

Avec 48 buts encaissés en 38 rencontres de Ligue 1, le FC Nantes est la huitième meilleure défense du championnat lors de la saison 2021-2022. A titre de comparaison, au cours de l’exercice 2020-2021, les Jaune-et-Verts avaient concédé 55 buts.

De la confiance donc pour Nicolas Pallois, mais surtout de quoi donner de bons espoirs aux supporters des Canaris pour la saison prochaine… surtout en comptant sur l’impact physique qui sera à coup sûr apporté par Moussa Sissoko au milieu de terrain.

Jules Poupin.

 

Articles similaires