Angers Sco – FC Nantes : le gardien angevin redoute Kolo Muani et Blas

Paul-bernardoni-angers-sco
Paul Bernardoni avec Angers (Maxppp)

En interview pour Ouest France, le gardien angevin a exprimé ses craintes face à l’attaque nantaise qu’il affrontera dimanche.

À quelques heures de la rencontre contre Nantes, Paul Bernardoni raconte les liens qu’il entretient avec Ludovic Blas et Kolo Muani. Mieux les connaître c’est aussi mieux être conscient du danger qu’ils représentent.

« Je connais très bien Ludovic Blas. On s’est pas mal connu en sélection. Ce peut être un joueur qui, si on ne le gère pas très bien, peut être très embêtant pour nous […] On a vécu des bons moments ensemble avec un titre de champion d’Europe (U19) à la clé » – Paul Bernardoni

Le gardien angevin a rencontré Randal Kolo Muani aux jeux-olympiques. Un joueur qui a marqué Paul Bernardoni.

« J’ai découvert un super mec, ça m’a fait plaisir de le revoir. Mais c’est un superbe attaquant redoutable, qui a le don de se sublimer en match. Outre Ludo, il faudra se méfier de Randal. Pour moi, il fera parti des tops attaquants dans les années à venir » – Paul Bernardoni

Le portier rajoute même au passage une petite anecdote amusante sur Randal Kolo Muani. On sait désormais qu’il ne faut pas importuner le Canari avec « Nuit de Folie ».

« Dans le bus, on mettait des musiques des années 80, il n’appréciait pas trop (sourire). Il mettait son casque… On le chambrait, donc, c’était assez drôle. Du coup, quand il prenait la baffe, il mettait ses musiques et il nous chambrait aussi, c’était sympa… » – Paul Bernardoni

Morgan L.

Articles similaires