Bordeaux – FC Nantes : Antoine Kombouaré prend exemple sur le mental de l’Équipe de France

fc-nantes-antoine-kombouare-etait-venu-pour-ramener-un-match-nul
Antoine Kombouaré (Arnaud Duret)

En conférence de presse d’avant match, Antoine Kombouaré revient sur l’importance du mental dans ce sport collectif.

Ce dimanche, les Canaris se déplacent à Bordeaux pour le compte de la 10ème journée de Ligue 1. Un match important pour les Bordelais qui doivent renouer avec la victoire et fêter dignement les 140 ans de leur club. Les Nantais vont subir une pression forte de la part du Matmut Atlantique. Antoine Kombouaré en est conscient.

« L’aspect mental est important dans un tel match. Mais c’est pour ça qu’il faudra être prêt à faire un grand match défensif, notamment (…) Je me réfère aussi à nos deux matches de L1 où on n’était pas au mieux donc je suis vigilant par rapport à ce qu’on sera capable de montrer là-bas (…) Il faut un dépassement de fonction » – Antoine Kombouaré

Le coach Kanak enchaine en expliquant que son équipe est encore fébrile. Il le sait, les Canaris n’ont pas encore les capacités pour prétendre une place dans la première partie de tableau.

« On est encore un peu « fragile ». On n’a pas encore basculé dans les équipes qui disent qu’elles sont capables de jouer la première moitié de tableau. Pour l’instant, on est capable de faire des bons matches mais on est aussi capable d’être moins bien. C’est sur ça qu’on doit progresser. On doit afficher plus de tempérament, plus de caractère, pour corriger et gagner des matches lorsqu’on est moins bien. » – Antoine Kombouaré

Le symbole du tempérament et de la révolte ? Antoine Kombouaré part le chercher chez les Bleus. Le coach souhaite s’inspirer de la mentalité des Bleus lors des deux dernières victoires compliquées en Ligue des Nations contre la Belgique et l’Espagne.

« J’aime voir une équipe dans la difficulté, capable d’aller de l’avant, de créer du jeu et qui peut-être performante et efficace. Un peu comme l’Équipe de France. Tout n’est pas toujours bien dans le jeu mais le danger est porté à chaque fois que la ligne médiane est passée. On sait que cette Équipe de France peut-être en difficulté mais elle a cette capacité à faire peur et à faire mal. On retrouve des garçons qui ont du caractère. C’est l’idée et on s’appuie sur ce bel exemple » – Antoine Kombouaré

Morgan L.

Articles similaires