Interview : Dennis Appiah s’exprime avant Monaco-Nantes

DENNIS-APPIAH-FC-NANTES
Dennis Appiah, course balle aux pieds (Facebook Dennis Appiah Officiel)

Retrouvez dans le podcast de la Tribune Nantaise une interview exclusive du latéral droit du FC Nantes Dennis Appiah.

Dans ce podcast nous retrouvons le latéral droit du FC Nantes quelques jours à peine après une victoire importante contre Nîmes. Dennis nous explique l’objectif du club pour cette saison, la concurrence sur son poste contre Fabio mais nous révèle également quelques amusants secrets du vestiaire…

On sait qu’à Nantes, c’est un peu compliqué au niveau de l’hiver. Mais il reste beaucoup de matchs avant l’hiver, on va essayer de prendre un maximum de points avant.

Souvent les canaris font de très bons débuts de saison ou alors à l’opposé de très bonnes fins de saison. Ce que veulent les supporters c’est une saison entière au top. Est-ce que le match contre Nîmes n’est pas la preuve que cette année mentalement vous êtes prêts ?

C’est trop tôt pour en parler mais on l’espère. Là c’était la vérité d’un match. Le premier match contre Bordeaux beaucoup de monde nous était tombé dessus parce-qu’on n’avait pas produit une belle prestation. Alors ce n’est pas après un second match où on a été plutôt bon que l’on va dire que l’on est prêt et qu’on va faire une super saison. Ce qu’on espère c’est d’être régulier tout au long de la saison. Ça va permettre d’engranger pas mal de confiance et justement ramener beaucoup de points pour faire une très bonne saison. On sait qu’à Nantes c’est un peu compliqué au niveau de l’hiver mais on n’en est pas encore là. Il reste beaucoup de matchs, l’hiver n’est pas encore arrivé. On va essayer de prendre des points avant, pendant et après.

Je ne sais pas qui est le plus fou dans l’équipe. Il y en a beaucoup donc c’est compliqué de faire un classement.

Y a des joueurs avec qui t’es vraiment pote ? Du genre : “Allez ce soir c’est FIFA et tacos à la maison” ?

C’est pas ce genre de potes que j’ai ici mais je suis très proche de certains joueurs notamment Simon où on parle tout le temps et on se chambre. Je connaissais aussi Molla Wagué d’avant, j’avais joué avec lui à Caen. Après moi je suis quelqu’un qui est proche d’à peu près tout le monde mais c’est vrai que je suis pas habitué à aller chez les autres joueurs. Et à l’inverse, les gens ne viennent pas chez moi non plus. Je garde un petit peu ma maison fermée.

A lire aussi : FCN-PSG: Sans Pallois, la défense nantaise peut-t-elle tenir le choc face au PSG ?

C’est qui le plus fou dans les vestiaires ? Est-ce qu’il ne s’agirait pas justement de Moses Simon ? Je l’ai vu chanter dans les vestiaires après la victoire contre Nîmes. Il chante très bien ! Il a une bonne voix. 

Je ne sais pas si c’est le plus fou mais c’est celui qui chante le plus. C’est celui qui va chercher en tous cas le plus les autres. Il aime bien chambrer et aller titiller les gens. On rigole beaucoup avec tout le monde. Je ne sais pas qui est le plus fou. Il y en a beaucoup donc faire un classement sur ça c’est compliqué. On est un groupe qui vit bien, qui chambre et qui rigole bien donc c’est très sympa.

Tu avais porté chance en étant dans l’équipe contre Rennes, Lyon, Marseille et St-Etienne l’année dernière. L’équipe avait gagné les 4 matchs. Est-ce que tu seras titulaire dimanche pour nous porter chance contre Monaco ?

J’espère pouvoir commencer à Monaco parce-que c’est mon club formateur. Ça me ferait plaisir de rejouer là-bas. J’espère qu’on ramènera quelque chose de Monaco. Je ne peux pas vous prédire l’avenir mais j’espère que ça sera bien aussi.

A lire aussi : FCN-PSG: Sans Pallois, la défense nantaise peut-t-elle tenir le choc face au PSG ?

Morgan L.

Articles similaires