SM Caen 0-2 FC Nantes : « La saison approche et on est prêt » annonce Pedro Chirivella

Pedro-chirivella-fcnantes
Pedro Chirivella est confiant à l’approche du début de saison (Photo : Hugo Pfeiffer/Icon Sport)

Interrogé après la victoire face à Caen, Pedro Chirivella s’est exprimé sur l’état de forme des Canaris. Bilan.

Satisfaction et confiance.

Ce sont les deux sentiments qui ressortent dans les mots de Pedro Chirivella, interrogé après la victoire 2-0 face au SM Caen : « Ça fait du bien de voir qu’on a bien travaillé. C’est bien de prendre une victoire, maintenant on va se reposer et travailler avant de jouer un autre match amical face à Lorient. La saison approche et on est prêt ! »

Une nouvelle victoire samedi prochain face à Lorient serait donc la bienvenue pour confirmer que le revers face Guingamp (0-1) n’était qu’une simple erreur de parcours.

Un match à deux visages.

Malgré la victoire, le milieu espagnol le sait, les Canaris ont mis du temps avant de réussir à imposer leur jeu face au club normand. « On a fait un match sérieux, en première mi-temps il y avait beaucoup de duels. Ceux qui l’ont jouée ont fait une grosse mi-temps physiquement. Nous en deuxième mi-temps, on avait plus de temps avec le ballon, on a pu poser le jeu et on a marqué un beau but avec Moussa. Comme je l’ai dit, on a fait un match très sérieux. »

Plus de pépin physique sur le plan personnel.

Absent lors des derniers matchs de la saison, Pedro Chirivella souffrait d’une pubalgie et avait été laissé au repos par Antoine Kombouaré. Plus d’inquiétude, cela va beaucoup mieux pour l’ancien joueur de Liverpool : « Bien bien, ça va ! Je sortais d’une période un peu compliquée avec ma blessure et tout, mais là je commence à retrouver le rythme du jeu, à trouver mes passes. C’est bien d’être avec les copains et de travailler pour faire une grosse saison. »

Pedro Chirivella semble donc tout aussi enthousiaste que les supporters des Jaune-et-Verts à l’idée de débuter cette nouvelle saison, d’autant plus que le duo qu’il forme désormais avec Moussa Sissoko fait déjà des merveilles.

Jules Poupin.

Articles similaires