W. Kita : « On joue la Coupe d’Europe, c’est quand même une “prison” confortable non ? »

Alban-lafont-waldemar-kita
Waldemar Kita s’est confié à L’Équipe au sujet du mercato du FC Nantes (Photo : Baptiste Fernandez/Icon Sport)

En interview pour L’Équipe, Waldemar Kita a fait un point sur le mercato du FC Nantes. L’occasion d’évoquer la situation de Ludovic Blas, Moses Simon et Alban Lafont.

Point sur le dossier Blas.

Ludovic Blas va-t-il rester ? C’est le dossier de l’été au FC Nantes. Interrogé par L’Équipe, Waldemar Kita n’affiche aucune certitude, si ce n’est celle de sa volonté de conserver le numéro 10 des Canaris :

« Blas, c’est un joueur que j’aime beaucoup. C’est moi qui l’ai fait venir de Guingamp et on ne peut pas non plus laisser partir n’importe qui à quinze jours de la fin de mercato. Aujourd’hui, je dirais qu’il ne part pas. Moi, je veux qu’il reste. »

Si la tendance est désormais à la prolongation, plutôt qu’à un départ vers Lille, le dossier Ludovic Blas et ses nombreux rebondissements ne cessent de faire parler. Cependant, le président du FC Nantes ne semble voir aucun intérêt personnel à un départ du point de vue du joueur. Il se dit même prêt à revaloriser son contrat, pour lui proposer le salaire que lui proposait le LOSC :

« On joue la Coupe d’Europe, c’est quand même une “prison” confortable non ? S’il veut partir pour gagner plus à Lille, je suis prêt à lui donner la même chose. Je lui ai dit verbalement. »

Pas d’autres cadres sur le départ.

Outre celui de Ludovic Blas, les supporters des Canaris craignaient d’autres potentiels départs : ceux de Moses Simon et d’Alban Lafont notamment. Mais cela ne paraît pas inquiéter la direction du FCN, qui semble plutôt confiante sur l’envie des deux joueurs de poursuivre l’aventure au club.

« Pour moi, Alban [Lafont] est le meilleur gardien de L1. » confie Waldemar Kita, pour L’Équipe

« Déjà, pour moi, Alban est le meilleur gardien de L1. Ensuite, il n’y a pas eu de propositions. Comme je viens de le dire, on va jouer la Ligue Europa. Ça fait au moins six matches de Coupe d’Europe, ce n’est pas rien. Personne ne veut partir et moi je veux qu’ils restent. »

D’autres recrues à venir ?

Si le président du FC Nantes refuse de citer les noms des pistes prioritaires, il donne néanmoins les axes de recherche principaux du club, donnant ses faveurs à certains postes en particulier :

« Un offensif, un milieu et peut-être un arrière droit. Mais attention, ce n’est pas moi qui fais l’équipe et qui décide ça tout seul. Je suis en coordination complète avec Antoine. On s’est mis d’accord, on verra ce qu’on arrive à faire. »

Ce n’est pas un secret, Hwang Ui-jo était la priorité d’Antoine Kombouaré dans le secteur offensif. Mais c’est bien connu également, on ne peut pas toujours avoir ce que l’on veut : le joueur donnait sa préférence à l’étranger et aux offres venant des clubs de Premier League. Une impuissance sur un dossier important qui n’a pas plu à l’homme d’affaire franco-polonais :

« On ne peut pas non plus amener un joueur par la force. Antoine l’a dit, il voulait Hwang. Mais Hwang ne voulait pas venir, il voulait l’étranger. Quand un joueur ne veut pas, tu fais comment ? »

Pour conclure, Waldemar Kita refuse tout simplement de s’exprimer au sujet des rumeurs Ganago et Kakuta :

 « Je préfère ne pas répondre. Quand on se met sur un joueur, il y a dix clubs qui viennent dessus. »

Simple superstition ou préparation d’un transfert surprise à l’image de Sissoko ? Réponse d’ici le 31 août, date de fin du mercato estival.

Jules Poupin.

Articles similaires