FC Nantes : qui pour faire trembler les filets de Ligue 1 l’année prochaine ?

Randal-kolo-muani
Randal Kolo-Muani laisse un vide offensif au FC Nantes (Photo Christophe Saidi/FEP/Icon Sport)

Cet été marque un tournant pour l’armada offensive nantaise, et nous sommes encore au printemps, comment se renouveler ?

La fin d’une petite ère

Quand les anciens supporters du FC Nantes louaient les charmes des attaquants comme Loko, Ouédec, Da Rocha, Moldovan ou encore Vahirua, les plus jeunes attendaient patiemment leur moment où le FCN écrirait une page de son histoire. Et bien c’est désormais chose faite, avec le trio Kolo-Muani, Blas et Simon, mais cette équipe de choc va prendre fin avec le départ de RKM à Francfort, les clubs désireux de recruter Blas et l’incertitude qui plane au-dessus du futur de Simon.

Il faut alors déjà construire le futur et assurer une vraie continuité offensive, mais remplacer un trio si qualitatif n’est pas une mince affaire quand on connait les qualités de recrutement du FC Nantes. Pour ne rien arranger, parmi tous les attaquants nantais : deux sont en fin de contrat (Coulibaly en quête de club et Augustin qui a signé au FC Bâle) et deux autres retournent pour l’instant dans leurs clubs respectifs puisqu’ils sont en fin de prêt (Geubbels à Monaco et Bukari à la Gantoise) bien que le dernier cité puisse potentiellement rester au FCN.

Le futur avec les prêtés ?

Mais puisqu’on parle de prêt, quid des offensifs nantais envoyés en Ligue 2 pour une saison ? Cela concerne Bridge Ndilu et Abdul Kader Bamba. Le premier a connu une saison plutôt difficile à Quevilly-Rouen, il a joué le maintien avec l’équipe normande mais a surtout connu le banc au sein de l’effectif emmené par Olivier Echouafni. Au final, il revient à Nantes avec 1 petit but pour 17 participations aux rencontres de QRM. Mais il n’a que 21 ans, un contrat qui s’étend jusqu’en 2024 et arrive dans une équipe sans réel buteur.

Concernant Abdul Kader Bamba, sa saison est plus aboutie à Amiens, il gratte une place de titulaire dans l’équipe picarde et prend part à 28 rencontres. Il finit l’exercice en Ligue 2 avec 2 buts et 7 passes décisives, seul bémol pour son retour à Nantes : il évolue mieux au poste d’ailier. Pour régler ce problème d’avant centre, il est toujours possible de tenter le pari Affamah : lancer un jeune offensif de 20 ans dans le grand bain et sous contrat jusqu’en 2025, un risque à prendre ?

Panique pour ce mercato ?

Si peu de confiance est accordée par Kombouaré en tous ces joueurs, il reste toujours le mercato estival qui vient tout juste d’ouvrir ses portes. On sait que le FC Nantes s’active déjà sur des pistes comme Ui-Jo Hwang de Bordeaux et garde un oeil sur Bouanga de Saint-Etienne, des chances à saisir (ou pas) pour les Jaune-Et-Vert. Mais quand on regarde les mercatos passés du FC Nantes, devrait-on avoir du souci à se faire pour le futur offensif nantais ? Seul l’avenir nous le dira…

Soren Z.

Articles similaires