Féminines : l’une des cadres de l’équipe quitte le FC Nantes

Kinga Szemik avec le FC Nantes (Arnaud Duret/FC Nantes).

Après deux saisons sur les bords de l’Erdre, la gardienne Kinga Szemik quitte Nantes. Elle rejoint le Stade de Reims (D1).

Alors que les Canaries ne sont pas encore fixées quant à la division qui les accueillera à la reprise, de premiers mouvements sont à noter au sein de l’effectif. Cette semaine, Ouest-France a annoncé le départ de Kinga Szemik, qui gardait jusqu’alors les buts nantais. Elle faisait partie des cadres de cette équipe et a largement contribué à l’excellent exercice du FC Nantes.

Un impératif.

À 25 ans, la Polonaise sort de deux saisons remarquées sous la tunique jaune et verte. Débarquée des États-Unis au début de l’été 2020, elle aura disputé 28 matches de championnat dans l’Hexagone. Son passage à Nantes lui aura aussi permis de confirmer sa place en sélection polonaise.

« Je suis triste de partir. Nantes restera toujours spécial pour moi. On ne m’a pas promis le poste de numéro 1. Mais je sais ce que je dois faire » (Ouest-France).

Mais ce statut de joueuse internationale semble lui imposer d’aller désormais voir un cran plus haut. Dans les colonnes de Ouest-France, Jacky Soulard l’explique : « La demande est venue de la sélection polonaise afin que Kinga joue à un plus haut niveau, sans quoi elle risquait d’être évincée de la sélection. »

Première expérience en D1.

C’est donc du côté de Reims que Kinga Szemik poursuivra son parcours. Elle découvrira la D1 avec une équipe que Nantes a déjà affrontée et battue cette saison en coupe de France. La principale intéressée a confirmé cette information en réagissant à son partage sur Facebook : « Merci pour votre soutien durant toute la saison. »

Mathis Beautrais.

Articles similaires