Collectif Nantais : Landreau « Kita, on sait qu’il ne sera pas là Ad Vitam Aeternam »

Philippe-Plantive-Landreau-Collectif-Nantais
La conférence de presse de “Collectif Nantais” (David Phelippeau/20 Minutes)

En interview pour USB Foot sur France 3 Pays de la Loire, Mickaël Landreau a révélé l’avancée du projet autour du rachat du club.

Mickaël Landreau commence en confirmant un fait, au départ nié par Waldemar Kita : oui, Philippe Plantive est venu lui expliqué qu’il montait le Collectif Nantais. L’ancien gardien ne précise pas la nature de la discussion mais il est clair que ce n’était pas le dossier complet qui avait été présenté. Il semblerait qu’il s’agissait d’une discussion de courtoisie pour le prévenir.

« Oui, Philippe Plantive lui en a parlé parce-que pour nous c’était important qu’il ne l’apprenne pas d’une autre personne. On sait qu’il ne sera pas là ad vitam eternam. Donc nous c’est se préparer. » – Mickaël Landreau

L’ancien canari précise que c’est un projet qui prend du temps à mettre en place et qu’il faudra être patient pour accumuler l’argent mais également pour construire les fondations même de l’idéologie autour de celui-ci. Le projet ne sera présenté officiellement à Waldemar Kita qu’une fois toutes ces cases de cochées.

« Comme il le dit si bien, il veut des gens qui soient costaux et qui soient solides : que ce soit un projet. Le but c’est d’aller le voir quand ça sera prêt avec quelque chose qui soit solide. Waldemar Kita il le gère comme il a envie le club (…) Jusqu’au moment où il passera la main. On veut se préparer. On veut pas que ça se passe comme dans certaines reprises de clubs actuellement (…) On veut que ce projet soit viable à long terme, sur les 5,10,15 prochaines années. C’est pas pour toquer aux actionnaires dans un an parce qu’on a plus d’argent ! Non, l’objectif c’est d’avoir l’argent nécessaire pour les 5 prochaines années. » – Mickaël Landreau

Retrouvez l’intégralité de son interview sur le replay de USB Foot sur France 3 Pays de la Loire.

Morgan L.

Articles similaires