AccueilActusAnniversaire Pierre Aristouy : retour sur le succès de l’opération maintien du...

Anniversaire Pierre Aristouy : retour sur le succès de l’opération maintien du FC Nantes

Sauveur du FC Nantes lors de la saison 2022/2023, Pierre Aristouy fête ses 44 ans ce dimanche. L’occasion de se remémorer le maintien in extremis décroché par les Canaris sous ses ordres.

Malgré des résultats loin d’être étincelants, Pierre Aristouy restera le symbole du maintien en Ligue 1 du FC Nantes à l’issue de la saison 2022/2023. Propulsé à la tête de l’équipe première le 9 mai 2023 après le départ d’Antoine Kombouaré, celui qui coachait alors les U19 a su rapidement s’imposer dans le vestiaire Jaune-et-Vert pour mener à bien une véritable mission commando : sauver le FC Nantes en seulement quatre matchs.

Au moment de sa prise de poste, le constat est alarmant. Le FC Nantes est 17e de Ligue 1, avec seulement 32 points en 34 journées. Les Canaris n’ont plus gagné depuis six matchs et sont sur une série de trois défaites en championnat. La dernière en date, à domicile face à Strasbourg (0-2), aura été fatale pour Antoine Kombouaré.

Des débuts difficiles.

Pour sa première, Pierre Aristouy fait le déplacement à Toulouse… qui avait giflé les Nantais en finale de la Coupe de France seulement deux semaines auparavant (5-1). Si les Jaune-et-Vert sont dominés dans le jeu (29% de possession, 1 tir cadré), le FC Nantes, sauvé par un excellent Alban Lafont, obtient néanmoins un match nul (0-0). Les Canaris sont donc toujours dans la zone rouge, mais ramènent un point qui s’avérera plus que précieux quelques semaines plus tard.

Pierre-aristouy-fcnantes
Pierre Aristouy lors de son premier match sur le banc du FC Nantes, à Toulouse (Photo : Loic Baratoux/FEP/Icon Sport)

Ne pas perdre c’est bien, gagner c’est mieux. Tel était l’état d’esprit à l’approche de la réception de Montpellier, pour les débuts de Pierre Aristouy à la Beaujoire. Muets devant le but depuis déjà trois rencontres, les Canaris avaient à cœur de retrouver le chemin des filets pour offrir un premier succès à leur coach.

Mais la réalité fut bien différente des attentes. Alors que les plans de Pierre Aristouy ont changé dès la cinquième minute en raison de la sortie sur blessure d’Andy Delort, ses joueurs ont subi les assauts montpelliérains tout au long de la rencontre, et s’inclinent lourdement devant leur public (0-3). Nantes stagne dans la zone rouge mais profite de la défaite de l’AJ Auxerre face au PSG pour garder une lueur d’espoir.

Alors peut-être…

Si les Nantais sont au plus mal après cette déroute à domicile, un nouveau défi les attend. Les coéquipiers de Mostafa Mohamed se déplacent à Lille, alors 5e de Ligue 1 avec l’objectif de se qualifier pour l’Europa League.

Pourtant, les Jaune-et-Vert surprennent tout le monde en ouvrant rapidement le score grâce à Quentin Merlin (18’). Les Canaris sont même proches de doubler la mise en fin de première période sur une grosse occasion de Ganago. Mais seulement deux minutes après le retour des vestiaires, Lille se montre enfin dangereux et obtient un penalty. Jonathan David le transforme et relance le suspense (1-1).
En fin de rencontre, le LOSC décroche un nouveau penalty, qu’Alban Lafont stoppe brillamment. Malheureusement, le portier nantais était trop avancé au moment de la frappe. Le penalty est donc à retirer… et Jonathan David trompe cette fois le gardien du FC Nantes (2-1). Malgré une belle frappe de Moses Simon en toute fin de match, les Canaris ne parviennent pas à recoller au score.

Il y a certes du mieux dans le jeu, mais les Canaris perdent un nouveau point dans la course au maintien, car Auxerre est allé chercher un match nul à Toulouse.

Un derby à haut risque.

À l’occasion de la 38e journée de cette saison 2022/2023, le FC Nantes accueille le SCO Angers, lanterne rouge du championnat avec seulement 18 points. Si les Canaris sont toujours relégables au coup d’envoi, l’espoir subsiste car une victoire à domicile face à Angers reste à la portée des joueurs de Pierre Aristouy… et que l’AJ Auxerre doit vaincre le RC Lens, deuxième de Ligue 1, pour espérer se maintenir en cas de victoire du FCN.

Sans surprise, les Nantais sont les plus percutants en ce début de rencontre. Au quart d’heure de jeu, Ignatius Ganago profite d’une offrande de Ludovic Blas, auteur d’un superbe travail sur son côté droit, pour concrétiser les espoirs des supporters du FC Nantes (1-0). Les Canaris sont toutefois ramenés à la réalité en fin de première période lorsque Sima trompe Alban Lafont. Si le but est finalement refusé pour un hors-jeu de l’attaquant sénégalais, les hommes de Pierre Aristouy prennent conscience que rien n’est encore acquis.
En tête face au voisin angevin, les Jaune-et-Vert font le dos rond en seconde période et parviennent à garder leur cage inviolée pour décrocher un succès plus que précieux.

Pierre aristouy-nantes
Pierre Aristouy lors de la J38 face à Angers (Photo : Baptiste Fernandez/Icon Sport)

Tandis que Nantes s’impose sur le plus petit des scores devant son public, l’AJ Auxerre, seul obstacle potentiel au maintien des Canaris, s’incline à domicile face au RC Lens (1-3). L’essentiel est assuré : le FC Nantes reste dans l’élite du football français à l’issue de cette saison 2022/2023 !

Victime de la malédiction nantaise.

S’il a accompli sa mission, le tacticien nantais a vite compris qu’il n’aurait pas le droit à l’erreur lors de l’exercice suivant. Dès le début de la saison, de nombreux médias annoncent qu’il est sur un siège éjectable en raison des récents résultats de son équipe, jugés décevants par la direction du club malgré les belles idées de jeu proposées.

Fin novembre, soit six mois seulement après sa prise de poste, Pierre Aristouy est finalement remercié par le FC Nantes. Séduisant sur les premiers matchs de la saison, le club des bords de l’Erdre semblait patiner, voire régresser, depuis quelques rencontres. Après une série de trois défaites suivie d’un triste 0-0 à domicile face au Havre, la direction du FC Nantes a annoncé sa séparation avec Pierre Aristouy. Une rupture mouvementée… qui pourrait bien se poursuivre devant la justice.

La rédaction de Tribune Nantaise souhaite un joyeux anniversaire à Pierre Aristouy et le félicite pour son travail efficace, ayant permis au club de se maintenir en Ligue 1.

Dernières news

Prochain match

La rédaction vous conseille