Gor Manvelyan : ça donne quoi cette saison ?

Gor-Manvelyan-ça-donne-quoi-cette-saison
Gor Manvelyan aux côtés de Souareba Dabo (de dos) et Mohamed Achi (gauche) (David Chapet)

La saison dernière, il avait éveillé l’intérêt de tous les observateurs Nantais avec des statistiques hors-normes. Cette saison et après un passage dans le groupe réserve, Gor Manvelyan (18 ans) continue son apprentissage, à un niveau beaucoup plus élevé.

Une première saison en U19 statistiquement époustouflante

Nombreux ont été ceux qui ont découvert Gor Manvelyan la saison passée avec les U19 de Stéphane Ziani. Après deux saisons timides en U16 et U17, le meneur de jeu devenu 9 et demi au fil de sa première saison U19 avait surpris tout le monde. Déjà par ses statistiques. En championnat, il avait inscrit 17 buts et délivré 8 passes décisives en 19 matchs (16 titularisations). En Gambardella (coupe de France U18), il avait marqué 5 buts et délivré 4 passes décisives en 4 matchs. Mais au-delà de ses statistiques, le Franco-Arménien impressionnait par ses qualités sur le terrain. De quoi impressionner, étant donné que la saison n’a pas pu aller son terme et que ses statistiques auraient pu être encore plus importants. Aurait-il même pu espérer faire ses débuts en équipe réserve ? À noter qu’au cours de cette saison, Gor a également signé un contrat stagiaire professionnel, le liant au club jusqu’en 2022.

A lire aussi : FC Nantes - FC Metz : la composition officielle

Retour en force, cette fois avec l’équipe réserve

En toute logique, Gor Manvelyan a repris cet été avec le groupe réserve, emmené par Pierre Aristouy. Pour le premier match amical contre Vannes, le coach Montois avait donné une opportunité à tous les joueurs nés en 2002, durant la seconde mi-temps. C’est ce moment que choisît Manvelyan pour inscrire un somptueux coup-franc (voir vidéo). 

Reculer pour mieux sauter

Malgré cela, Gor a commencé la saison avec les U19. L’occasion pour lui de briller. But de la victoire lors de la première rencontre contre Laval puis triplé le match suivant contre Châteauroux. Suffisant pour que Pierre Aristouy fasse appel à lui dans un premier temps pour un déplacement à Yzeure (nul 1-1). Il entrera durant 16 minutes, avant de connaître sa première titularisation contre Trélissac (défaite 3-0) la semaine suivante. Malgré la piètre prestation de l’équipe, il a été l’une des rares satisfactions du match. La semaine suivante, il faisait partie du groupe réserve malgré la présence de plusieurs pros contre les Herbiers (nul 1-1). Sa dernière apparition dans le groupe réserve a eu lieu le 9 octobre contre Béziers (non-entré). Pour le moment, le coach Aristouy semble préférer les profils de Quentin Merlin, Samuel Yepie-Yepie et Joe-Loïc Affamah pour renforcer son secteur offensif.

A lire aussi : Pallois : Ces statistiques qui montrent son importance au sein du FC Nantes
Gor Manvelyan, aux côtés de Santiago Eneme-Bocari lors de sa première titularisation en équipe réserve contre Trélissac (David Chapet)

Il est depuis redescendu en U19 (avant la nouvelle interruption du championnat). Dans le groupe de Stéphane Ziani, il soigne ses stats avec 6 buts et 1 passe décisive en 6 matchs disputés (426 minutes soit un but toutes les 71 minutes). S’il n’est pour l’instant pas le premier choix de Pierre Aristouy dans le secteur offensif, nul doute que ses qualités pourront servir au secteur offensif de l’équipe réserve, pas en réussite dans ce début de saison (7 buts marqués en 8 matchs).

Louis L.

Articles similaires