AccueilActus« Haine contre la Juve » : la presse italienne n'en a...

« Haine contre la Juve » : la presse italienne n’en a que pour Di Maria… et la tribune Loire

Après la victoire de la Juventus face au FC Nantes, hier en Ligue Europa, les quotidiens sportifs italiens jubilent.

Cette fois, la presse italienne respire. Hier à la Beaujoire, le FC Nantes a cédé face à la Juventus (0-3), qui a vu s’envoler les doutes surgis suite au match nul de l’aller (1-1). Angel Di Maria, auteur d’un triplé, est à la une de tous les quotidiens sportifs de la péninsule. « Mamma mia Di Maria », « Ave Di Maria » titrent respectivement Tuttosport et La Gazetta dello Sport. Et la Gazetta, qui lui attribue la note de 9/10, de poursuivre : « Le foot est plus beau quand c’est lui qui l’interprète ».

Les Nantais, de leur côté, s’en tirent avec une moyenne de 5/10. « Nombreuses erreurs pour Delort, l’ex-Viola [joueur de la Fiorentina] Lafont en sauveur. » écrit La Gazetta qui gratifie Ludovic Blas d’un honorable 6/10. Si, curieusement, l’arbitrage fait moins parler qu’à l’aller, Tuttosport s’arrête sur l’expulsion de Nicolas Pallois. « L’épisode a clairement orienté la rencontre en faveur de l’équipe d’Allegri. » Le quotidien note qu’une faute annihilant une franche occasion de but est systématiquement couplée d’une expulsion.

« Les bouillants ultras jaune et vert ».

En dehors de la pelouse, un autre élément a retenu l’attention des médias transalpins : la banderole déployée en tribune Loire à destination de la Juventus. Avec un message explicite : « Club de la triche, de la magouille et de la répression. Depuis 27 ans, toujours le même leitmotiv… Juve merda ». La phrase a fait tiquer du côté de Tuttosport. « Nantes, l’étendard de la haine contre la Juve » écrit le quotidien sur son site web.

« Après les chants à l’Allianz Stadium [où la Brigade Loire n’était pas entrée, ndlr], les ultras jaune et vert sont passés aux insultes dans les tribunes du stade de la Beaujoire. » Et d’ajouter : « Haine contre la Juventus à Nantes, de la part des bouillants ultras jaune et vert. » Mais l’atmosphère de la Beaujoire a aussi impressionné les journalistes italiens. « Quelle merveille, le public de la Beaujoire » a ainsi affirmé Marco Conterio, de Tutto Mercato, sur son compte Twitter.

Dernières news

Prochain match

La rédaction vous conseille