Ligue 1 : le FC Nantes tenu en échec par les Girondins

Nantes-et-Bordeaux-se-neutralisent
Kalifa Coulibaly décevant, Pedro Chirivella rassurant (Ligue 1 Uber Eats/Twitter)

Après plus de quatre mois sans jouer en Ligue 1, le FC Nantes a déçu sur la pelouse des Girondins de Bordeaux. Pourtant en infériorité numérique, les canaris n’ont jamais réussi à concrétiser leur petit nombre d’occasions.

Un bon choix de dispositif

Christian Gourcuff a fait l pari de lancer un 4-4-2 pour contrer le 4-3-3 de Jean-louis Gasset, nouvel entraineur de Bordeaux depuis deux semaines. Samuel Moutoussamy a été titularisé en attaque, juste en dessous de Kalifa Coulibaly. Le jeune milieu de terrain de formation a fait un bon match. Il a su multiplier les appels intelligents pour proposer des solutions à ses coéquipiers. En première mi-temps, le duo n’a pas très bien fonctionné. Kalifa Coulibaly ne s’était pas montré assez pour que ces coéquipiers puissent le toucher.

Un match fermé, jusqu’à ce que…

On joue la vingtième minute de jeu, Mehdi Zerkane tente une percée avant d’être repris par Nicolas Pallois. Le Girondin commet ensuite l’irréparable, il fait une grosse semelle sur le défenseur central nantais. L’arbitre de la rencontre Benoît Bastien décide alors dans un premier temps de lui mettre un carton jaune avant de revenir sur sa décision suite à l’intervention de la VAR, et finalement exclure Zerkane. Bordeaux se retrouve donc à dix contre onze avec environ soixante-dix minutes à jouer. Suite à cette exclusion, les Nantais en infériorité numérique se projettent plus rapidement et se font leurs premières occasions comme la frappe de Moses Simon enroulée dans les gants de Benoît Costil (27e). À la surprise générale, c’est ensuite Bordeaux qui s’est montré le plus dangereux. À la 37e minute, Basic tire devant la surface de réparation nantaise. Sa frappe est repoussée par Alban Lafont. Deux minutes plus tard, c’est Otavio qui tire d’environ 45 mètres. Fort heureusement pour les Nantais, sa frappe passe juste à côté.

A lire aussi : Nantes - Paris Saint Germain : la composition probable
Nicolas-Pallois
Nicolas Pallois obtient un carton rouge, les rôles inversés ? (L’Equipe/Twitter)

Une première mi-temps assez décevante

Lors des quarante-cinq premières minutes, le FC Nantes s’est trouvé en infériorité numérique durant vingt-cinq d’entre-elles. Malgré cela, les canaris n’ont pas réussi à ouvrir le score. En effet, il manquait énormément aux Nantais. Il y avait un manque d’accélération, d’ambition offensive pour enfin mettre du rythme à la rencontre.

Conclue par une seconde catastrophique

Après cette première période déjà très décevante, on attendait une réaction des joueurs. Celle-ci n’est jamais arrivée. Aucune occasion nantaise mise à part la belle frappe de Chirivella qui finit juste au-dessus de la lucarne gauche de Costil.

Tops

Samuel Moutoussamy : une agréable surprise. Le franco congolais, titularisé en attaque, juste en dessous de Kalifa Coulibaly, a fait un match sérieux. Moutoussamy a multiplié les appels intelligents devant, il a été le seul à proposer des solutions en attaque. Remplacé par Marcus Coco 82e).

A lire aussi : Nantes - PSG : l'avant match

Pedro Chirivella : impressionnant lors de la préparation, le milieu espagnol confirme en Ligue 1. L’ancien joueur de Liverpool, recruté libre cet été a toujours montré sa faculté à jouer simple. Sa vision du jeu est impressionnante. Averti à la 89e minute.

Flops

Kalifa Coulibaly : décevant lors de la préparation, décevant ce soir, l’attaquant malien n’a jamais été dans le rythme de son coéquipier, Samuel Moutoussamy. Les supporteurs attendent beaucoup plus de lui et notamment de son jeu de tête ou bien de pivot.

Kader Bamba : révélation de la saison dernière, ancien joueur du Mans n’était pas dans le rythme de la rencontre ce soir. Un match raté. Remplacé à la 90e par Ludovic Blas.

Le FC Nantes avait de nombreux absents, les supporteurs ne s’attendaient pas à une victoire mais avec l’exclusion d’un Bordelais dès la 20e minute, tous les Nantais savent qu’on aurait pu et dû obtenir les trois points. Match à oublier.

A lire aussi : Interview Sylvain Armand : "Je dois une fière chandelle au FC Nantes"

Seule bonne nouvelle de la soirée, on est pour le moment premier de cette Ligue 1 2020/2021.

Pierre R.

Articles similaires