AccueilActusMercato. Non-conservé par le FC Nantes, Eray Cömert n’a plus vraiment sa...

Mercato. Non-conservé par le FC Nantes, Eray Cömert n’a plus vraiment sa place à Valence

Alors que le FCN n’activera pas son option d’achat, le défenseur prêté par Valence n’entre pas non plus dans les plans de l’entraîneur du VCF, Rubén Baraja.

S’il est désormais assuré de ne pas poursuivre sa carrière sur les bords de l’Erdre, le défenseur central suisse est encore dans le flou total concernant son avenir. Non-retenu par le sélectionneur de la Nati pour l’Euro 2024, Eray Cömert a perdu sa place en équipe nationale et sait que son retour n’est pas vraiment attendu du côté de Valence.

Baraja ne compte pas sur lui

Selon les informations de Conrado Valle, journaliste pour le média espagnol AS, le Valencia CF a reçu la confirmation que le FC Nantes n’activerait pas l’option d’achat pour s’attacher définitivement les services du Suisse. Il y a quelques semaines, le club espagnol était pourtant persuadé qu’Eray Cömert serait encore un joueur du FC Nantes la saison prochaine… mais tout a changé avec le retour d’Antoine Kombouaré, qui a relégué le défenseur suisse à un rôle bien plus secondaire.

Problème : Eray Cömert n’entre pas non plus dans les plans de Rubén Baraja, le coach de Valence. L’été dernier, ce dernier avait clairement fait comprendre à son joueur qu’il ne comptait pas sur lui et l’avait fortement incité à se trouver une porte de sortie sous la forme d’un prêt. Un a plus tard, la situation n’a pas vraiment changé du côté du VCF, dont l’axe de la défense est déjà bien garni. Mosquera, Diakhaby et Cenk sont en effet prioritaires dans la hiérarchie à ce poste, devant Yarek et Tárrega.

Un espoir malgré une hiérarchie bien établie ?

Deux facteurs pourraient néanmoins jouer en la faveur d’Eray Cömert : Mouctar Diakhaby s’est gravement blessé lors de la réception du Real Madrid au mois de mars et manquera au minimum une très grosse partie de la saison prochaine, tandis que Christian Mosquera est courtisé par l’Atlético de Madrid. Auteur d’une très bonne saison sur le plan individuel, le jeune défenseur hispano-colombien (19 ans) pourrait bien faire ses valises pour un club européen lors du prochain mercato. Les cartes pourraient donc être rebattues dans le secteur défensif du VCF.

Pour rappel, Cömert dispose d’un contrat le liant au club espagnol jusqu’en juin 2026. Si son avenir ne se règle pas au cours du mois de juin, il est prévu qu’il rejoigne l’équipe de Baraja à Paterna (province de Valence) pour la pré-saison au début du mois de juillet. Pour l’heure, l’hypothèse la plus probable est qu’il soit une nouvelle fois envoyé en prêt pour la saison 2024/2025.

Quel souvenir pour les supporters à Valence ?

En interview pour Tribune Nantaise aux abords de Mestalla (le stade du VCF), plusieurs aficionados du club espagnol ont confié leurs doutes quant à un retour d’Eray Cömert. « Il n’a pas réussi à s’imposer à Nantes et n’a plus sa place en sélection. Il n’est peut-être pas assez bon pour Valence », nous glissait un supporter du Valencia CF à l’issue de la dernière journée de championnat (défaite 1-3 contre Gérone). Certains se sont toutefois montrés plus enthousiastes, insistant sur l’importance d’avoir une belle profondeur d’effectif : « Il ne sera sûrement pas titulaire, mais il pourrait être un bon renfort. Avoir plusieurs solutions, c’est toujours utile », expliquait un fan du club.

Enfin, d’autres n’ont gardé qu’un souvenir peu élogieux du défenseur suisse. « Cömert, c’est celui qui avait provoqué le début du scandale avec Vinicius non ? », lançait un jeune supporter, en faisant référence au triste épisode de racisme dont avait été victime l’attaquant brésilien du Real Madrid en mai 2023.

Lire également : « Depuis que je suis à Nantes, personne ne m’en a jamais parlé » : Cömert évoque la polémique du racisme sur Vinicius à Valence

Dernières news

Prochain match

La rédaction vous conseille