Montpellier HSC – FC Nantes : “Je serais peut être le dernier entraîneur de l’ère Kita”

Raymond-Domenech-avant-Montpellier-Nantes
Raymond Domenech sera-t-il le dernier entraîneur de l’ère Kita ? (France Bleu)

Mehdi Abeid et Raymond Domenech sont passés en conférence de presse ce midi avant Montpellier – Nantes. Voici les meilleurs extraits.

Arrivé avec un léger sourire, c’est l’international Algérien Mehdi Abeid qui a débuté la conférence de presse. Il a tout de suite tenu à rassurer les journalistes présents en assurant que “Raymond Domenech leur apportait beaucoup”, et qu’ils faisaient “beaucoup de vidéos pour savoir ce qui va et ce qui va pas.” Abeid a ensuite expliqué que “sur le dernier match, ils avaient retrouvé une certaine solidité” avant d’ajouter qu’il “faudra être plus réaliste”.

“Quelque chose est en train de bouger” (Mehdi Abeid en conférence de presse)

Mehdi-Abeid-avant-Montpellier-Nantes
Mehdi Abeid capable de baisser son salaire pour le club ? (Pictures LC)

Le milieu de terrain a par la suite expliqué qu’ils “sentaient que quelque chose est en train de bouger. On (le club) sait qu’on a pas fait une bonne première partie de saison. Maintenant, il va falloir retrouver cette confiance pour faire mieux.” Pour finir, il a été interrogé sur une éventuelle baisse du salaire des joueurs. Abeid a répondu que “si ça peut aider le club, je ne suis pas fermé à ça.”

Limbombe encore trop juste

Également en conférence de presse, Raymond Domenech a fait un petit point santé. Il a confirmé l’absence de Jean-Kevin Augustin qui poursuit sa préparation physique et celle d’Anthony Limbombe qui “est un peu court mais revient bien”. Il a même annoncé une mauvaise surprise. En effet, Domenech a expliqué que Moses Simon ne sera pas là ce samedi. Il s’est fait une entorse à l’entraînement ce matin.

“C’est un élément important” (Raymond Domenech sur Kalifa Coulibaly)

Il a ensuite parlé de Montpellier qui est “du niveau de Rennes. Il va falloir être organisé, solidaire et ne pas se désunir. Par rapport à Rennes, ils ont plus d’arguments offensifs.” On devrait d’ailleurs voir la deuxième titularisation de suite de Kalifa Coulibaly. En effet, Raymond Domenech n’a pas tarit d’éloges le Malien. Il a expliqué que pour lui “il est un élément important. Il pèse sur les défenses, il sait se replacer. Maintenant il faut qu’il marque, ce but de la tête il doit le mettre (rires). On a de la chance d’avoir un joueur de ce type-là car il y en a pas beaucoup.”

Domenech dernier entraîneur de l’ère Kita ?

En parlant de Michel Der Zakarian, Raymond Domenech a tenu des propos, assez surprenants. En effet, il expliquait qu’il (Der Zakarian) “était le premier de l’ère Kita” et qu’il (Domenech) serait peut être le dernier (rires).”

Pierre R. 

Articles similaires