Nice – Nantes : les notes de la presse avec une belle surprise pour Pallois

nicolas-pallois-fc-nantes
Nicolas PALLOIS du FC Nantes (Photo Baptiste Fernandez/Icon Sport)

Sérieux tout au long de la rencontre, les Canaris ont remporté la finale de la Coupe de France. Un joueur s’est démarqué.

Pour Ouest France et l’Équipe, il n’y a pas photo : Nicolas Pallois est l’homme du match et lui attribue un 8/10. Le défenseur central a brisé tous les espoirs Niçois à chaque occasion. Propre dans ses récupérations, stops et relances : le Canari a surement réalisé son plus beau match depuis son arrivée au FC Nantes. Le mur Nantais a sûrement démoralisé les attaquants Niçois lors de cette rencontre cruciale.

Les TOPS : Kolo Muani, Blas et Girotto.

Kolo Muani (7/10 chez Ouest France, 8/10 chez l’Équipe) a réalisé une très grosse prestation lors de cette finale de Coupe de France. Ses nombreuses courses jusqu’aux abords de la surface Niçoise a permis de créer le danger et de déstabiliser ses adversaires tout au long de la rencontre. Ses dribbles, jamais inutiles, ont toujours permis d’au moins remporter un corner.

Ludovic Blas est l’unique buteur de cette rencontre et Ouest France et l’Équipe s’accordent pour lui attribuer la note de 7/10. Le capitaine a pris ses responsabilités en transformant le penalty à la 47ème minute. Propre dans le jeu, il a frappé à deux reprises en première mi-temps et n’a pas manqué de revenir défendre.

Un 7/10 également pour Andrei Girotto ce soir. Le brésilien a gardé la tête froide dans cette soirée sous haute tension et à enjeu. Toujours bien placé, il a su anticiper les actions Niçoises.

On attendait un peu mieux : Merlin, Coco et Simon.

Quentin Merlin est sévèrement noté par Ouest France (5,5/10). Même s’il a eu du mal à rentrer dans son match (centres manqués), il a tout de même provoqué le penalty de la victoire (46ème). En tentant un centre il touche la main de Boudaoui. L’Équipe lui accorde un 6/10.

Marcus Coco et Moses Simon ont réalisé un peu la même finale et ont obtenu tous les deux la note de 6/10. Le Nigérian a su provoquer la défense niçoise à de multiples reprises. Sans résultat à la clé, il manque même une reprise sur un très bon service de Kolo Muani. Ses centres, plutôt bien placés, n’ont pas permis non plus aux Canaris d’être dangereux sur coup de pied arrêté. Marcu Coco, lui, a également beaucoup couru dans son couloir. Il a su remporter quelques duels mais ses centres étaient souvent inoffensifs.

Les autres notes :

  • Lafont : 6/10 pour Ouest France, 7/10 pour L’Équipe
  • Castelletto : 6/10 pour Ouest France et 7/10 pour l’Équipe
  • Chirivella : 6,5/10 pour Ouest France et 6/10 pour l’Équipe
  • Moutoussamy : 5,5/10 pour Ouest France et 7/10 pour l’Équipe

Morgan Lavergne.

Articles similaires