Evann Guessand « Je sais que je suis parfois nonchalant, je veux être plus agressif »

evann-guessand-fc-nantes
Evann Guessand (Arnaud Duret @FCNantes)

En conférence ce presse de présentation au FC Nantes, Evann Guessand s’est livré en toute simplicité sur son style de jeu.

« Nantes c’est une famille, ce sont tous des frères »

Tout juste arrivé dans la Cité des Ducs, Evann Guessand s’est installé en conférence de presse avec un grand sourire aux côtés de celui qui compte le faire progresser, Antoine Kombouaré. Le joueur, humble, a su exprimer ses qualités mais également pointer du doigt ses défauts.

« J’ai été formé ailier mais, de par mon gabarit, on m’a vite basculé dans l’axe. Que ce soit dans un couloir, à droite ou à gauche, ou dans l’axe, seul en pointe ou à deux, je joue partout (…) Je suis dans la vitesse et la percussion, la technique aussi (…) Antoine Kombouaré laisse de la liberté à ses joueurs offensifs. Je sais que j’ai encore beaucoup de choses à apprendre. Avec lui, je pense que je peux aussi progresser sur le plan mental. Je sais que je suis parfois nonchalant, je veux être plus agressif » – Evan Guessand, propos recueillis par Ouest France et le site du FC Nantes.

De son côté, le coach kanak a tenu le même discours. Antoine Kombouaré a challengé l’ancien niçois pour cette nouvelle saison de football.

« Il est puissant, rapide, percutant. Il a encore besoin d’avoir un jeu agressif, car on dit souvent ça pour les défenseurs mais ça vaut aussi pour les attaquants. Il lui manque encore un côté tueur, avoir un mental de gagneur mais c’est aussi parce que c’est un jeune joueur. En tout cas, quand je l’ai eu au téléphone, j’ai été très dur avec lui. Je ne l’ai pas brossé dans le sens du poil mais j’ai apprécié qu’il relève le défi » – Antoine Kombouaré, propos recueillis par Ouest France

L’intégration personnelle et professionnelle.

Le joueur, qui a connu une forte pression et concurrence en attaque à Nice (Gouiri, Delort, Dolberg, Kluivert), explique espérer avoir plus de temps de jeu avec Nantes cette saison. Pour ça, il devra s’adapter à un système de jeu encore presque inconnu pour lui.

« Je m’adapte. Il faut que j’appréhende un nouveau système avec le 3-5-2. La saison dernière, c’était le 4-4-2 et rien d’autre. Après, je dois aussi apprendre à connaitre de nouveaux coéquipiers. On commence à s’entendre à se comprendre. On est entrain de former quelque chose » – Evan Guessand propos recueillis par Ouest France 

Si la magie opère déjà, c’est aussi parce que l’ambiance chez les Canaris lui semble bien différente de celle présente dans ses anciens clubs. Le joueur décrit le FC Nantes comme une grande famille.

« Même avant de venir ici, je le sentais. Quand j’ai vu comment il abordaient la finale, on sentait un groupe solidaire, où il n’y a pas de star. Nantes c’est une famille, ce sont tous des frères, on est tous des frères car j’en fais partie aussi. Chacun est là pour l’autre, se soutient. Franchement, ce n’était pas la même ambiance à Nice ou Lausanne. J’ai besoin de ça, moi, de me sentir bien dans l’équipe. » – Evan Guessand propos recueillis par Ouest France 

Morgan Lavergne.

Articles similaires