AccueilActusCömert impeccable, Mohamed inexistant : les notes des Canaris contre Le Havre

Cömert impeccable, Mohamed inexistant : les notes des Canaris contre Le Havre

Un match nul frustrant 0-0, dans lequel aucun Canari n'aura été flamboyant, point rapide sur les notes de la presse.

4ème match de suite sans victoire pour les Canaris. L’attaque flamboyante du début de saison paraît bien loin avec seulement 1 but marqué sur ces 4 dernières rencontres. Malgré l’amertume, Tribune Nantaise vous propose un récapitulatif des notes données aux Jaunes-et-Verts par Ouest France et L’Équipe.

Les Tops

Si contre Metz il n’y avait pas eu de tops, cette fois-ci quelques-uns se sont un peu démarqués. À commencer par le revenant Douglas Augusto. S’il n’était pas encore au top de sa forme, ce qui lui vaudra d’être remplacé par Mollet à la 70ème, son retour fait du bien. Quelques bonnes interventions défensives et de l’envie quant à aller de l’avant. Il obtient un 5/10 par Ouest France, et un joli 6/10 chez L’Équipe.

Après quelques matches un peu plus compliqués, Moses Simon a retrouvé des jambes. Très remuant sur son côté gauche, il aura donné des maux de tête à Loïc Négo et Arouna Sanganté. Malheureusement, quelques petits déchets dans le dernier geste ne lui permettent pas de se montrer décisif. À cause de cela, il ne reçoit qu’un 5,5/10 de la part d’Ouest France et un petit 5/10 de L’Équipe.

Eray Cömert aura été le meilleur Nantais sur la pelouse selon les deux quotidiens. En effet, avec un double 6/10, aucun autre joueur ne fait mieux. Assez serein en défense, il est l’artisan principal du clean sheet obtenu par cette défense à 4. De plus, il s’est aussi montré en attaque avec sa magnifique frappe de loin, contrée, puis finalement détournée par Desmas, en fin de rencontre.

Les Flops

De son côté, Jean-Kévin Duverne n’a absolument pas convaincu. Titularisé à gauche en l’absence de Quentin Merlin, l’Haïtien a fini le match à droite quand Jaouen Hadjam est rentré (77′). Incapable de bien combiner avec Simon, le côté gauche, normalement un point fort de l’équipe, n’a pas été aussi étincelant qu’à la normale. Il récolte deux piètres notes par les journaux (3,5/10 et 3/10).

Reste que, ce qui a vraiment péché durant ce match, c’est l’attaque. Malgré 19 tirs (3 cadrés) et plus de 30 minutes en supériorité numérique, le FC Nantes n’a pas été capable de faire sauter le verrou Havrais. Même si nous savions que la défense était une qualité de cette équipe, le résultat est malgré tout décevant.

Ignatius Ganago en paie les frais. Souvent lancé en profondeur, l’international camerounais n’a su quoi faire des nombreux ballons reçus. Souvent contrés par la défense, ses centres auront au moins provoqué quelques corners. Buteur hors-jeu avant d’être remplacé, sa seconde titularisation n’aura pas été convaincante. Il obtient un 4/10 chez Ouest France et un 3/10 chez L’Équipe.

Seul en pointe, Mostafa Mohamed a été transparent. Incapable d’influencer le jeu, il n’aura pas non plus eu pléthore de ballons pour se montrer. Une frappe contrée par-ci, quelques balles perdues par là, un match à oublier pour notre pharaon. Il reçoit un double 3/10 par les deux quotidiens.

Pour retrouver les notes complètes de Ouest France, cliquez-ici, pour celles de L’Équipe, cliquez-ici.

Dernières news

Prochain match

La rédaction vous conseille