FC Nantes : l’évolution des valeurs marchandes des Canaris cette saison

mercato-l-evolution-des-valeurs-marchandes-des-canaris-cette-saison
Ludovic Blas contre Saint-Etienne lors du dernier match de la saison (Franco Arland/Icon Sport)

Zoom sur l’évolution des valeurs marchandes des Canaris après leur saison exceptionnelle.

Après leur superbe saison, la plupart des Canaris ont vu leur valeurs marchandes augmenter. Mais certains d’entre eux l’ont tout de même vu chuter. Voici les tops et les flops, les joueurs qui ont vu leur VM le plus diminuée et ceux qui l’ont vu le plus augmentée.

Pour rappel, la valeur sert à évaluer le prix d’un joueur sur le marché des transferts. Elle est calculée à partir de plusieurs critères comme par exemple l’âge du joueur, ses performances, la durée restante de son contrat, etc. Les données présentées sont issues du site TransferMarkt. Le classement a été tiré en fonction des valeurs relatives.

Les Flops

Kalifa Coulibaly / -25%

Auteur d’une année moyenne, Kalifa Coulibaly a vu sa valeur marchande diminuée d’un quart cette saison. En effet, elle est passé de 2M d’euros à 1,5M d’euros. Une baisse qui avait déjà début fin 2019 après de mauvaises performances sous Christian Gourcuff et qui continue de s’accroître. Il est en fin de contrat en juillet prochain.

Charles Traoré / -25%

Ça n’a pas été une bonne saison pour le défenseur gauche. En effet, il a enchaîné les très mauvaises performances dans son couloir, vite remplacer par Quentin Merlin. Il s’est blessé mi-mars contre Troyes d’une rupture du ligament du genou. Tout comme son camarade Malien Coulibaly, il a vu sa valeur marchande passée de 2M d’euros à 1,5M d’euros.

« Si Charles Traoré n’est pas au mieux sur une situation, les copains doivent compenser » – Antoine Kombouaré a pris la défense de son joueur

Jean-Kévin Augustin / -40%

Il est arrivé libre à l’été 2020 en provenance de Leipzig. En deux années au FC Nantes, il n’a joué que 126 minutes pour zéro but et zéro passe décisive. Touché par un Covid long, l’ancien buteur monégasque n’a donc jamais réussi à s’imposer dans le onze, ni même sur le banc car rentré en jeu que 7 fois cette saison. Il a vu sa valeur marchande diminuée de 40% passant de 2,5M d’euros à 1,5M d’euros.

Les Tops

Pedro Chirivella / +119%

Joueur indiscutable de l’effectif d’Antoine Kombouaré, Pedro Chirivella a une nouvelle fois réalisé une superbe saison récompensée par son premier trophée en Coupe de France. Véritable leader sur le terrain, le milieu Espagnol est caractérisé par la qualité de son jeu de passes et son excellente vision de jeu. Il voit logiquement sa valeur marchande passer de 3,20M d’euros à 7M d’euros.

Samuel Moutoussamy / +200%

Auteur d’une très bonne saison, Samuel Moutoussamy a fait un retour de prêt fracassant après son passage aux Pays-Bas. En effet, l’international Congolais s’est véritablement imposé au milieu de terrain aux côtés de Pedro Chirivella en deuxième partie de saison, disputant même entièrement la finale de la Coupe de France. Sa valeur marchande a ainsi triplé, passant de 1M d’euros à 3M d’euros.

« Je dois encore m’améliorer et être plus décisif dans la surface. Je ne m’arrête pas de travailler » – Samuel Moutoussamy en décembre dernier

Quentin Merlin / +900%

Sans surprise, le joueur qui a vu sa valeur marchande la plus augmenter est Quentin Merlin. En novembre dernier, il jouait son premier match en tant que titulaire en Ligue 1. En février, il inscrivait son premier but en professionnel contre le Paris Saint-Germain. En mars, il vivait son premier rassemblement en Equipe de France Espoir. Et il y a un peu plus d’un mois, il remportait son premier trophée en battant l’OGC Nice en finale de Coupe de France. On ne peut pas rêver meilleure première saison en professionnel. Sa valeur marchande est tout logiquement passée de 0,5M d’euros à 5M d’euros en quelques mois.

Les autres joueurs

Voici les augmentations notables des autres joueurs du FC Nantes.

  • – Ludovic Blas +23% : 13M d’€ → 16M d’€
  • – Andrei Girotto +25% : 4M d’€ → 5M d’€
  • – Moses Simon +42% : 7M d’€ → 10M d’€
  • – Alban Lafont +60% : 10 d’€ → 16M d’€
  • – Jean-Charles Castelletto +60% : 2,5M d’€ → 4M d’€
  • – Randal Kolo Muani +77% : 9M d’€ → 16M d’€

Thomas Poirier.

Articles similaires