Les éléments à retenir de la conférence de presse avant Lorient – Nantes

les-éléments-à-retenir-de-la-conférence-de-presse-avant-Lorient-Nantes
Christian Gourcuff affrontera le club qu’il a entraîné durant près de 25 ans. (Nicolas Luttiau/L’Équipe)

Cet après-midi se tenait la conférence de presse avant la rencontre face à Lorient, au Moustoir. Retour sur les grandes lignes du discours du coach nantais.

Aujourd’hui, à 17h30, Christian Gourcuff s’exprimait en compagnie de Sébastien Corchia et de Dennis Appiah, à moins de 48 heures du “derby” face à Lorient. Le Finistérien prévient qu’il va falloir essayer d’aller chercher le maximum de points, et ce, au plus vite, d’autant plus que le rythme des matchs risque de s’accélérer à l’approche de la trêve hivernale.

“Le début de championnat est quand même assez bizarre. Entre les suspensions, les absents dûs à la COVID-19, on a l’impression de ne pas avoir démarré sur quelque chose dans la durée.”

Le coach revient également sur la situation si particulière due au coronavirus. En effet, les absences récurrentes à cause des cas de COVID-19 au sein de l’effectif ne permettent pas au staff de créer un projet de jeu dans la durée, un joueur pouvant être absent du jour au lendemain s’il est cas contact ou contaminé.

“La progression de Randal est épatante.”

L’ancien Lorientais évoque le cas de Randal Kolo Muani. Il salue une progression “épatante” du jeune attaquant français. La convocation en Equipe de France Espoirs n’est que l’évolution logique d’un joueur titulaire en Ligue 1. Pour rappel, Randal Kolo Muani a été appelé en Equipe de France Espoirs pour la seconde fois par Sylvain Ripoll. Les bleuets affronteront le Liechtensein et la Suisse la semaine prochaine.

A lire aussi : Nantes - Metz : sur quelle chaine et à quelle heure regarder le match ?

Nicolas G.

Articles similaires