Le FC Nantes pas assez convaincant, Hwang Ui Jo vers l’Angleterre ?

hwang-ui-jo-vers-l-'-angleterre
Wolverhampton a formulé une offre pour Hwang Ui Jo (Dave Winter/FEP/Icon Sport)

Le dossier Hwang Ui Jo tourne autour de la table du FC Nantes. Si le club ne s’implique pas davantage, d’autres clubs comme Wolverhampton pourront prendre les devants.

Annoncé sur le départ depuis la relégation des Girondins de Bordeaux, Hwang Ui Jo est aujourd’hui dans les petits papiers de plusieurs clubs.

Si le FC Nantes s’est présenté comme le grand favori pour s’acquérir la pépite coréenne, d’après Hanif Ben Berkane, journaliste chez Foot Mercato, « l’entourage du joueur est lassé des nombreux intermédiaires dans ce dossier ».

Hwang Ui Jo a déjà commencé sa saison avec les Girondins de Bordeaux en Ligue 2. Il a été clair il y a quelques semaines, le sud-coréen de 29 ans souhaiterait « conclure un transfert rapidement ».

Le FC Nantes a formulé une première offre, jugée insuffisante par l’entourage du joueur. Ce lundi, les Canaris ont de nouveau proposé une offre, dans l’attente d’une réponse positive.

Un joueur convoité, mais deux plans sportifs bien différents

Ce mercredi, le club de Wolverhampton a émis une offre de trois millions d’euros pour Hwang Ui Jo. D’après L’Équipe, une source proche des Girondins a jugée l’offre des Wolves insuffisante.

Pourquoi plus le FC Nantes ?

Chez les Jaune-et-Vert, Hwang Ui Jo sera certain d’obtenir rapidement une place de titulaire, avec un rôle important dans les plans d’Antoine Kombouaré. Le FC Nantes sort d’une bonne saison (9e de Ligue 1) et s’est adjugé la Coupe de France pour la quatrième fois de son histoire.

Hwang Ui Jo est âgé de 29 ans et il n’a jamais joué une compétition européenne. Au sein du collectif nantais, il découvrira un terrain de jeu que peu de joueurs ont la chance de croiser.

De plus, Antoine Kombouaré l’avait souligné, « Hwang Ui Jo est une priorité ». Au FC Nantes, l’actuel bordelais sera mis en avant et pourrait être assimilé comme l’une des clés du succès sportif du club.

Pourquoi plus les Wolves ?

Wolverhampton est décidément un club implanté dans l’élite du football anglais, en Premier League. Trois ans après leur dernière participation dans une compétition européenne, qui s’était conclue d’une défaite en quart de finale contre Sevilla FC (0-1), le club de Wolverhampton n’y arrive plus depuis cette défaite.

13e en 2020-2021 (Premier League), puis 10e la saison dernière (Premier League), les Wolves souhaitent retrouver un peu de fraicheur dans un championnat tant compliqué. Hwang Ui Jo pourrait être cette source d’énergie.

Cependant, la concurrence est bien plus rude. Au FC Nantes, sa place serait presque certaine. Chez les Wolves, il retrouverait certes son partenaire sud-coréen Hee-Chan Hwang, mais il serait en concurrence direct avec Patrick Cutrone et Pedro Neto, déjà au club depuis quelques saisons.

La France ou l’Angleterre ?

Les Girondins de Bordeaux le savent, il va falloir vendre avant d’acheter. Le club attend la meilleure proposition et Hwang Ui Jo doit rapidement prendre la meilleure décision pour son avenir.

L’Europa League et la titularisation « presque assurée » ou la Premier League, en quête d’une place chez les Wolves ?

L’heure est à l’interrogation. À Seongnam, Osaka ou Bordeaux, Hwang Ui Jo s’est toujours démarqué et a toujours su s’imposer comme l’un des meilleurs de son équipe. Qu’en sera-t-il de la suite ?

Donatien G. 

Articles similaires